Le groupe nucléaire public français Areva a signé un contrat de 50 millions d’euros avec la Société nationale algérienne de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) portant sur le renforcement du réseau de transport électrique du pays, a-t-il annoncé jeudi.

Ce contrat, signé par le pôle « transmission et distribution » du groupe, s’inscrit dans le cadre du « +projet réseau méditerranéen+ qui prévoit l’interconnexion des réseaux des pays européens et maghrébins », précise-t-il dans un communiqué.

Areva « construira et installera une sous-station haute-tension (400.000 Volts) conventionnelle (isolée à l’air), un système de télécommunications, ainsi que l’équipement de protection et de contrôle qui (…) permettront de renforcer considérablement le réseau algérien », selon le groupe.

Areva avait déjà contribué au projet d’interconnexion des réseaux méditerranéens, souligne le groupe, rappelant qu’en 2003, il avait fourni une sous-station haute-tension isolée au gaz permettant l’interconnexion des réseaux de transport électrique algérien et marocain.

AFP