Il y a quelques semaines, lors de son discours au Caire, Barak Obama interpelait la France quant à sa mauvaise gestion et administration des citoyens de confession musulmane. Aussi Barak a pointé du doigt la loi de 2004 sur les signes religieux, loi taillée sur mesure pour les musulmans, et soulignait la stigmatisation de la communauté musulmane au pays de Voltaire.
D’un point de vue du signal politique envoyé au monde entier, la réaction de Nicolas pourrait se résumer à la phrase suivante :

« Je suis entièrement d’accord avec le discours de Barak… »

D’ailleurs ce discours de Barak n’a pas plus à bon nombres de politiques et de journalistes français et des pays limitrophes.
La réaction ne s’est pas fait attendre longtemps, puisque le faux sujet sur la BURQA a jailli, avec toute la force médiatique complice de la fabrication d’un sujet bidon et surtout négligeable tant sur le plan statistique (quelques centaines de femmes qui portent le niqab) que sur le plan des priorités de gestion de notre pays.

Lire la suite sur CFCM TV