conseil-francais-culte-musulman-cfcm.jpgAvant la publication d’une prochaine analyse concernant la pseudo réforme engagée par Fouad Alaoui, président de l’union des organisations islamiques en France (UOIF) et président de la commission des réformes du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) et des conseils régionaux du culte Musulman (CRCM), nous vous présentons en exclusivité la « nouvelle » mouture des statuts de cette autorité fabriquée qu’est le CFCM et que l’on tente d’imposer maladroitement, « pyramidalement » ou « jacobinement », par le haut, à une base « silencieuse » de citoyens musulmans de France.

Nous publierons également les nouveaux statuts des conseils régionaux du culte musulman de France (CRCM), les articulations régionales du CFCM.

Dans un précédent article (février 2010), nous évoquions les pseudo-réformes des statuts et du règlement électoral de ce conseil. Six mois avant leur fabrication dans les arrière-cours du royaume du CFCM, présidée par Mohammed Moussaoui :

Ces réformes devraient normalement être ratifiées à la mi-octobre 2010 par la convocation d’une drôle d’assemblée générale extraordinaire de près de 1 900 personnes. Une majorité des 2/3 est nécessaire pour sabrer le Champomy  halal et fêter le faux changement.

Devancer les évènements peut être un atout afin de tenter d’expliquer aux 1 900 « votants-désignés « de cette assemblée qu’ils participent directement et de façon consciente au maintien d’une structure au relent colonial, ce  CFCM qui ne défend aucunement les intérêts moraux ou matériels des citoyens musulmans de France, ni des Français tout court.

Avant toute explication de texte, nous avons besoin du texte. Nous le proposons à nos lecteurs, dont parmi eux de nombreux défenseurs de ce Conseil Français du Culte Musulman sous ses formes actuelles, afin qu’ils réfléchissent.

Lire la suite sur CFCM tv