Méthode de conscientisation et de changement

Le débriefing, que la langue française nomme réunion-bilan, séance d'évaluation ou retour sur activité, désigne une évaluation post-événementielle par l’équipe ayant pris part à l'événement. Cette technique est inspirée des techniques opérationnelles de l’armée américaine.

 

Le paradoxe veut que l’armée la plus haïe dans le monde et le pays le plus récent dans l’histoire des civilisations soient ceux qui, profitant de leur entrée dans les deux grandes guerres, apportent une conjugaison d’apport et de don entre le monde militaire et le monde civil (économie, technologie, sciences, politique et autres). L’armée américaine produit du savoir et de la technologie qui passe en application innovante dans l’industrie et les laboratoires de recherche-développement. L’armée américaine a la compétence aussi d’identifier et de donner des débouchés militaires aux travaux, aux inventions qui se font dans les laboratoires, les universités et les industries du monde.

 

À titre d’illustration, on lui doit l’Internet, la recherche opérationnelle, les télécommunications modernes, la psychologie cognitive et des techniques sophistiqués de gestion de projet et de management des équipes. Ainsi, le débriefing de l’armée américaine après une opération militaire simple ou complexe est devenu un outil d’animation, de gestion des ressources humaines.

 

C’est un puissant outil de conscientisation sur soi et de préparation au changement de soi tant individuel que collectif. Toutes les sociétés de recherche-développement, d’exploration, de management sportif, de compétition commerciale, de fabricant de trend book (carnet de tendances pour les collections de mode) ainsi que les experts et les animateurs dans les différentes activités humaines ou les théoriciens de l’action humaine ont recours à cet outil simple et puissant que chacun adapte à son style, à la nature de son action, à la taille de son équipe, aux risques de son métier. Le pédagogue est tenu de faire un retour d’expérience sur les dispositifs de formation mis en place avec le staff formateur, mais aussi avec les stagiaires pour construire de la mémoire, de la culture d’entreprise, de la performance et de l’implication dans une mission, une tâche ou un dispositif plus complexe.

 

Il faut savoir gérer et communiquer l’avant, le pendant et l’après-événement ou opération. Le militaire est habitué à l’organisation logistique et à la planification (stratégique, tactique ou opérationnelle) par l’établissement de rapports de forces, de dispositifs de combats sur des cartes, d’entrainements de simulation et d’ordre de bataille qui décrit le scénario de combat avec l’ensemble de ses interactions et de ses conséquences. Cet ordre de bataille est écrit et mémorisé comme une image mentale où le soldat a la vision claire et précise de son chemin de déplacement, de la configuration de son terrain de combat, de son combat, des forces amis et ennemis adjacents, des conduites à tenir en cas de, et enfin du chemin de repli avec peu de place à l’improvisation. Cet automatisme qui apporte la sécurité, la rapidité d’exécution, l’économie des ressources et l’obtention des performances est capitalisé de nouveau par une conscientisation et un retour d’expérience pour le rendre plus performant, plus humain pour se libérer de la routine et de l’émotion emmagasinée en situation réelle et exiger un changement plus conséquent pour le futur le plus proche à « chaud ». Bien entendu, cette procédure est assimilée dans les systèmes de protection et de sécurité sanitaire, industrielle, écologique et policière.

 

Il faut évacuer les émotions et faire le bilan le plus lucide avec la mémoire la plus vive et la plus présente afin d’apporter les mesures correctives ou curatives. Il est remarquable que l’institution militaire considérée comme la plus hiérarchisée et la moins démocratique soit celle qui débat démocratiquement le plus avant que le sommet de la hiérarchie ne prenne la décision et surtout celle qui veille que le retour sur expérience soit le plus diligent et sans censure pour conserver la combativité et les performances en recensant l’information et en la traitant avec les acteurs concernés juste à temps alors qu’ils ont encore la charge cognitive et affective du feu de l’action et de la vision du terrain d’action. Le but est non seulement l’évacuation du stress, mais la rétroaction pour anticiper par une démarche de conscientisation et de changement le retour d’expérience conceptualisé par une démarche méthodologique et systématique simple et efficace.

 

Al Hikma Dhalat al Moumin, la sagesse est la visée du Croyant, là où il la trouve il a la priorité de s’en approprier.

Dans cette perspective, j’offre la carte mentale du débriefing de l’armée américaine que j’ai réalisée à travers mes fiches de lectures. En espérant apporter œuvre utile et économie à ceux qui sont trop impliqués dans le mouvement associatif, dans la formation ou dans la création d’entreprises et qui n’ont ni le temps ni les moyens financiers de disposer d’un coach pour maitriser cette technique simple et efficace de bilan, de conscientisation et de changement, je vous invite à la télécharger ici. Il suffit de l'adapter à ses besoins et de la mettre en application selon la forme qui convient et cela suffisamment de fois pour qu'elle devienne un automatisme de travail, de culture de travail en équipe.

 

J'essaye d'accomplir mon devoir en évoquant l'intervention de Mohamed al Ghazali lors de la conférence internationale de la pensée islamique à Alger au cours de laquelle il a mis en relief la disparition systématique et programmée par le colonialisme, ses valets et l'indolence intellectuelle des musulmans du Fiqh civilisateur et libérateur du monde musulman. L'expansion et la domination musulmane sur 1000 ans laissent la question ouverte : où est le Fiqh militaire, administratif, agraire, industriel et technologique ? Ce qui est perdu est perdu, le reste est passé à l'Occident à travers la Renaissance qui a éclairé l'Occident à partir de l'Espagne musulmane. Je ne fais que reprendre ce qui nous appartient à tous. Faites en bon usage qu'Allah vous fasse miséricorde et vous comble de Ses bénédictions.

 

Omar MAZRI

 

TELECHARGEZ LA CARTE MENTALE

DU DEBRIEFING DE L'ARMEE AMERICAINE