Proposition de stock de livres aux libraires.

Aimer la voie coranique — ISBN : 978-2-9533909-6-4 paru en avril 2011 va être retiré de la vente suite à contentieux entre l'auteur Omar Mazri et l'éditeur Nawa-édition. Ce sera fait par consentement mutuel ou par voie de justice.

 

Il sera réédité et publié sous la forme initiale voulue par l'auteur : le verset coranique détaché de la parole humaine sur un paragraphe autonome et mis en gras. Il sera réédité inchaallah avec un prix plus abordable au public sinon il sera mis en téléchargement gratuit. Mon salaire appartient à Allah qui récompense les Mouhsinines dont j'espère faire partie, par la miséricorde divine, sans être à la merci de plus nécessiteux que moi de la bénédiction divine et de sa grâce.

 

Par humanité et compassion pour les frais engagé par l'éditeur, malgré sa responsabilité dans l'absence de stratégie markéting et de promotion de ce livre qui a sa place dans l'étude de l'Islam et du Coran ainsi que sa faillite dans le non-respect des clauses contractuelles, je suis prêt à livrer un stock de 500 exemplaires au prix de 4 euros l'exemplaire sans les frais de livraison. Les libraires qui consentent à s'investir peuvent remettre en vente ce livre de près de 600 pages à 10 ou 12 euros. Cela me permettrait de récupérer le stock restant et d'en faire don aux associations, aux centres culturels et aux mosquées en Afrique et en France gagnant ainsi des hassanates. Allah me donnera l'opportunité de le rééditer à compte d'auteur et de tourner la page sur une expérience où la culture du souk l'a emporté sur la culture du livre dans une communauté ou rien n'est fait pour l'amener à reconquérir la compétence de lire et de donner au livre sa place.

 

Je peux convaincre ou forcer l'éditeur de régler le contentieux entre nous en acceptant de céder une quantité double à 2 euros qui permet aux libraires de faire une vente de 8 à 10 euros l'exemplaire avec un bénéfice conséquent et participer en contrepartie aux frais de livraisons pour l'Afrique francophone qui a besoin de livres et qui a encore de la considération pour la nourriture spirituelle, car elle n'est pas encore gavée de fast food, de gastrophobie et de gastrophilie.

 

Qu'Allah soit témoin que je ne cherche aucun gain. Le livre n'a jamais été pour moi une perspective de gagner de l'argent. Pour avoir cette ambition, il faut être ignorant de la lecture dans le monde musulman. Mon ambition pour les livres, dont je suis l'éditeur, est de couvrir les charges, car je ne suis pas en situation financière de faire le mécène. Pour ce livre que je considérais comme l'oeuvre magistrale de ma vie, il s'agit de me libérer et de me consacrer à d'autres travaux en écriture d'autant plus que je viens de crasher mon disque dur et le disque dur d'archivage perdant 5 livres en voie d'achèvement dont la traduction du Coran et 2 livres achevés dont l'un sur la territorialisation de l'islamité au regard de la mondialisation et l'autre la dimension économique et les révolutions arabes.

 

Celui qui écrit sur l'amour d'Allah ou s'engage dans la voie de l'amour d'Allah et de Son Prophète doit fatalement s'inscrire dans une vie d'épreuves et de pauvreté. C'étaient les paroles des Awliya Allah Assalihines. Il faut oser se mettre sur ce chemin pour savoir qu'il est ainsi et pas autrement. Allah donne ce qu'Il veut à qui Il veut. Louanges à Allah Maitre des Univers.

 

Celui qui parvient à concilier la rationalité de l'Islam et sa mystique, son temporel politique et idéologique et sa spiritualité, il comprendrait l'état d'âme de la parabole de Saâdi qui s'est longtemps interrogé sur la différence entre le palmier dont tout est utile et le cyprès qui ne sert ni à faire du bois ni de l'ombre ni donner des bruits aux animaux. Il s'est dit qu'Allah n'a rien créé en vain et qu'il y une sagesse qui lui échappe. Un jour cette sagesse s'est dévoilée, il nous l'a légué dans une poésie pleine de paraboles, dont les vers suivants :

 

Si tu es riche, sois noble et généreux ployant comme le palmier

Si tu es pauvre soit droit et fier comme le cyprès

 

La subitilité de ce livre "Aimer : la voie coranique" est de montrer l'amour divin dans ses manifestations et de montrer que la sagesse des grands soufis n'est pas une vue de l'esprit mais une image mentale de l'intériorisation du Coran qu'il projette sous forme de paraboles. A titre d'illustration dans la parobole de moucharaf Eddine Saâdi nous trouvons la sentence divine qui l'a inspiré :

{Certes, l’être humain a été créé de caractère inquiet : quand le mal le touche, il est affolé, et quand le bien le touche, il devient avare} Al Mi'âràj 19

 

Omar MAZRI