Des familles en Allemagne qui comme les familles en France veulent sauver leurs enfants des programmes de sexualisation précoce à l’école.
Un papa  a fait de la prison parce qu’il a accepté que sa petite fille ne suive plus un cours de sexualisation qu’elle ne supportait pas. Des séquelles psychologiques aujourd’hui apparaissent sur ces enfants allemands qui subissent une scolarisation sexualisée obligatoire.