C’est un sketch hilarant qui en dit long sur l’ingéniosité des internautes algériens. Des jeunes algériens ont imité à la perfection, dans une vidéo qui suscite un grand buzz sur les réseaux sociaux, Abdelaziz Bouteflika et le chef de l’Etat-Major de l’armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah.

Il s’agit  d’un sketch qui tourne en dérision l’entrevue accordée la semaine dernière par le Président Bouteflika à Ahmed Gaïd Salah. Une entrevue au cours de laquelle le Chef de l’Etat a prononcé quelques mots en français. Des mots pratiquement incompréhensibles à cause du ton affaibli et presque inaudible, qui témoigne de l’état maladif dans lequel se retrouve Abdelaziz Bouteflika, candidat à sa propre succession le 17 avril prochain. Cette drôle discussion entre les deux personnages les plus puissants de l’Etat algérien a inspiré une véritable comédie aux internautes algériens.

Ainsi, la vidéo émise sur les réseaux sociaux par Anti-Chitta, un collectif de cyber-activistes algériens qui milite contre la propagande politique favorable au statu-quo et à la continuité du régime en place, montre deux personnages : l’un habillé en militaire moustachu, comme un certain Gaïd Salah, et l’autre cloué sur une chaise avec des pansements sur le visage, pour symboliser la maladie de Bouteflika, en train de discuter de la sécurité des frontières du pays. Le Chef de l’Etat tente de parler en prononçant quelques mots à peine compréhensibles. Et en face de lui, son Chef de l’Etat-major répond machinalement “oui” sans faire l’effort de comprendre ce que le Président lui demande d’exécuter.

Une situation de tragi-comédie qui illustre brillamment “l’absurdité du fonctionnement” de l’Etat algérien dans cette période troublante de l’histoire de l’Algérie.

www.algerie-focus.com