Kemi Seba, le panafricaniste, fait part de son analyse concernant le mythe du groupe armé Boko Haram, outil d’une véritable politique d’invasion territoriale et économique de l’Empire dans la région du Sahel.