Dans une vidéo postée vendredi sur YouTube, via un nouveau compte, l’humoriste Dieudonné annonce la sortie du livre Interdit de Rire, l’affaire Dieudonné par ses avocats écrit par Me David de Stephano et Me Sanjay Mirabeau et préfacé par ses soins. « Même moi, j’ai peur de ce qui va se passer », s’amuse-t-il avant d’annoncer « une enquête parlementaire (…) dans la continuité de cet ouvrage ». « On a déjà deux députés qui ont dit ‘Bougez pas, on s’en occupe !’ (…) Vous allez être très surpris de savoir ce qui s’est passé (rires) (…) Là, ça sent le souffre. (…) Si je vous dis qu’ils m’ont fait un chèque, qu’est-ce que vous me dites ? Un chèque pour quoi ?

Pourquoi l’Etat français m’a fait un chèque de 200 000 euros ? Je pose la question… On ne vous a pas tout dit. Donc, Manu, accroche-toi. (…) Ta carrière politique s’arrête avec ce bouquin ».

Au cours de la vidéo, Dieudonné annonce qu’Alain Jakubowicz, le président de la LICRA, a été mis deux fois en examen suite à des plaintes de l’humoriste et l’invite à faire « (son) alya ou autre chose… » « Parce que si t’es pas content, peut-être qu’ils ont des programmes audiovisuels qui t’amusent, là-bas (en Israël, ndlr), plus qu’ici. Peut-être que tu n’es plus adapté à une époque, parce qu’ici, le rire, en France, ça a toujours été une tradition de libre pensée, tu comprends ? » déclare-t-il avant d’appeler les internautes à signer sa pétition contre la LICRA. Dieudonné se moque au passage de l’impopularité de François Hollande, qu’il juge toutefois supérieure à celle du pédophile belge Marc Dutroux :

Image de prévisualisation YouTube

SOURCE