De quel côté était la civilisation, l’humanisme… ?

Début de l’invasion de l’Algérie par la France….au nom de la civilisation !

Histoire de Terroristes en Algérie, en 1830… Qui étaient-ils ? Les algériens ou les colons ?

Le premier film de René VAUTIER, Afrique 50, fut interdit pendant plus de quarante ans, il est considéré comme le premier film anticolonialiste français.

ReneVautier-2René VAUTIER n’a jamais cessé de se battre pour dénoncer tout ce qui le révoltait, avec sa seule caméra comme arme.

Il est mort à 86 ans dans sa Bretagne. Cinéaste militant, anticolonialiste, résistant à 16 ans, communiste, on lui doit des films qui ont marqué des générations. Afrique 50, Avoir vingt ans dans les Aurès, Marée noire, colère rouge, Un homme est mort, sur la mort de l’ouvrier Édouard Mazé lors des manifestations et des grèves de Brest.
C’était caméra au poing qu’il filmait le monde, toujours du côté de ses frères humains, combattant toutes les injustices.

« J’ai toujours considéré une caméra comme une arme de témoignage. Mais ce n’est pas une arme qui tue. Au contraire, ça peut être un instrument de paix. C’est pour cela que je me suis bagarré pendant cinquante ans pour qu’il y ait des dialogues d’images, et tous les films que j’ai faits, je considère que ce sont des dialogues d’images. Le réalisateur prend parti. Il s’engage d’un côté, mais il donne aussi la parole aux gens d’en face. » 
René Vautier

A travers un film documentaire, qui s’intitule « Déjà le sang de Mai ensemençait novembre », René Vautier a voulu rétablir la vérité sur l’atrocité de la colonisation française en Algérie :

… Il faut transmettre le Savoir et la Vérité…
… La Vérité finit toujours par se Savoir…