Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a déclaré que les Algériens ayant la double nationalité continueront à revenir au pays avec seulement le passeport étranger sans visa et la carte d’identité algérienne.

Ce qui a été confirmé par Omar Aït Mokhtar, le coordinateur du Mouvement des Algériens en France, dans un entretien téléphonique avec notre journal.

En effet, le ministre a déclaré à la presse à l’issue de sa visite au consulat de Bobigny (qui a pris tout un autre aspect avec celui d’avant la visite) que :

« Nous portons une grande attention à notre communauté nationale en France, ce qui nous a amenés à prendre des mesures pour l’amélioration de la prise en charge des aspects liés aux documents de voyage, notamment le passeport biométrique ».

En promettant que toutes les mesures et dispositions seront prises pour régler les « imperfections » liées au traitement et à la délivrance du passeport biométrique.

Au sujet du retard dans la délivrance des passeports, le ministre de l’Intérieur a promis aux membres de notre communauté en France d’accélérer le processus, en précisant qu’au niveau du Centre national des passeports biométriques à El-Hamiz (Alger), une chaîne de production « exclusivement » dédiée à la communauté algérienne à l’étranger est à pied d’œuvre pour réaliser la confection des passeports dans un délai n’excédant pas les 48 heures.

SOURCE : Echoroukonline