Tous les algériens résidents sur le territoire national où à l’étranger et qui ne disposent pas encore de passeports biométriques pourront avoir droit à un passeport dit d’urgence.

C’est en tout cas ce que prévoit l’arrêté publié au Journal officiel n° 67 du 20 décembre 2015, qui a « pour objet de fixer la date de la mise en circulation du passeport d’urgence dont les caractéristiques techniques ont été fixées par l’arrêté du 26 safar 1437 correspondant au 8 décembre 2015, susvisé, qui prendra effet à compter du 20 décembre 2015″.

Cet arrêté a fixé également les caractéristiques techniques du passeport d’urgence qui se présentent comme suit : Un document de 12 pages et de couleur verte et qui porte sur la page de couverture la mention de passeport d’urgence. La deuxième page, dite page de renseignements, est protégée par un laminât transparent autoadhésif.

Elle comporte les données affichées du titulaire, une zone d’inspection visuelle et une zone de lecture automatique. Sur la zone d’inspection visuelle, toutes les désignations des champs sont indiquées dans les trois langues, à savoir l’arabe, le français et l’anglais avec une impression en arabe et en caractères latins.

Ce passeport d’urgence, dont il reste à déterminer la validité et le montant du timbre, doit aussi identifier avec précision les catégories des bénéficiaires.

Lila Ghali