Communiqué de presse

Alger le 12 janvier 2016

Concernant l’élargissement de l’article 51 du projet de révision de la Constitution, je tiens à préciser qu’à cette heure, aucun communiqué officiel émanant de la Présidence de la République ne confirme ou ne valide ce supposé ordre présidentiel.

Je rappelle que le seul communiqué officiel est celui du Conseil des Ministres qui ne fait pas état de cette nouvelle approche.

Aussi face à l’emballement  général et dans l’attente d’un communiqué officiel, j’appelle la partie du peuple algérien – qui va se voir amputée de ses droits à la citoyenneté et de ses devoirs de participer à la construction d’une Algérie forte, juste et égalitaire – à continuer à se mobiliser pour dénoncer la constitutionnalisation d’une  véritable discrimination.

Chafia Mentalecheta

Députée de la Communauté Nationale établie à l’étranger