24.9 C
Alger
lundi 24 juin, 2024
Cironscription consulaire Bas Rhin (67), Haut Rhin (68), Vosges (88)

Consulat Général d'Algérie à Strasbourg

Note :  0.8/5 (381)

37 Allée de la Robertsau, 67000 Strasbourg
TEL. 03.88.30.17.51 | FAX. 03.88.30.17.53

Horaires d'ouverture
Du mardi au samedi : de 08H30 à 14H30

Évaluez le Consulat Général de Strasbourg

Note :  0.8/5 (381)

0
1
2
3
4
5
0
1
2
3
4
5
0
1
2
3
4
5
0
1
2
3
4
5

Demande carte nationale d’identité biométrique

Les Algériens détenteurs d’un passeport biométrique peuvent effectuer leur demande de carte d’identité biométrique directement via le site internet du ministère de l’intérieur, et ceci sans avoir à se déplacer ni a fournir un nouveau dossier. En cas d’indisponibilité du site Internet, il est recommandé de réessayer à intervalle régulier. Néanmoins, nous avons nous même effectués la démarche avec succès. Pour demander votre carte , cliquez sur ce lien :

♦ Je demande ma carte d’identité biométrique

Pour s’assurer que votre carte nationale d’identité biométrique est prête, cliquez sur ce lien :

♦ Je vérifie la disponibilité de ma carte biométrique

Top 5 - Classement des consulats de France

Réalisé par les internautes

Les services proposés

loader-icon

loader-icon

Documents requis pour la demande d’accréditation presse :

1. Une demande écrite détaillée sur la nature du reportage projeté, signée par l’organe de presse employeur. Cette demande doit également signaler le matériel de tournage.
2. Trois exemplaires dûment remplis du formulaire de demande d’accréditation type presse, à télécharger sur le site Internet des consulats d’Algérie.
3. Photocopie des deux premiers feuillets du passeport, avec une validité d’au moins 6 mois.
4. Photocopie de la carte de presse.
5. Trois photos d’identité récentes, agrafées aux formulaires mentionnés ci-dessus.
6. Un chèque d’un montant de 25 euros représentant les frais d’étude du dossier.

Le paiement ne peut s’effectuer que par carte bancaire.

Documents nécessaires pour la demande de visa :

1. Deux exemplaires du formulaire de demande de visa dûment rempli, daté et signé.
2. Passeport valide pour une période d’au moins 6 mois, accompagné de la photocopie des deux premiers feuillets.
3. Deux photos d’identité récentes.
4. Attestation d’assurance voyage (rapatriement, hospitalisation et frais médicaux), à obtenir auprès de votre compagnie d’assurance, de votre agence de voyage ou de votre banque. Cette attestation doit rester valide pour toute la durée du voyage.
5. Ordre de mission ou lettre d’engagement de l’organisme employeur.
6. Invitation du partenaire ou organisme algérien.
7. Réservation d’hôtel ou attestation de prise en charge.
8. (*) Le montant minimum des frais médicaux pris en charge doit être égal ou supérieur à 30 000 euros.

Le paiement ne peut s’effectuer que par carte bancaire.

Liste des documents requis pour la demande de visa :

1. Formulaire de demande de visa dûment rempli, daté et signé, en deux exemplaires.
2. Passeport avec une validité d’au moins 6 mois, accompagné de la photocopie des deux premiers feuillets.
3. Deux photographies d’identité récentes.
4. Deux photographies d’identité récentes des enfants mineurs, si ces derniers doivent également voyager et figurent sur le passeport du demandeur.
5. Attestation d’assurance voyage (comprenant le rapatriement, l'hospitalisation et les frais médicaux*), à obtenir auprès de la compagnie d'assurance, de l'agence de voyage ou de la banque. Cette attestation doit rester valide pour toute la durée du voyage.
6. Certificat d’hébergement légalisé par la mairie du lieu de résidence de la personne qui invite (valide depuis moins de trois mois) ou une réservation d’hôtel. Si le demandeur est accompagné de ses enfants, leurs noms doivent être inclus dans les justificatifs d’hébergement.
7. Pour les conjoints étrangers de ressortissants algériens : copie de la carte d’immatriculation consulaire du conjoint, acte de mariage ou copie du livret de famille.
(*) Le montant minimum des frais médicaux pris en charge doit être supérieur ou égal à 30 000 euros.

En ce qui concerne les enfants mineurs :

Présentation du livret de famille ou d'un acte de naissance.

Le paiement ne peut être effectué que par carte bancaire.

Documents requis pour la demande de visa :

1. Formulaire de demande de visa correctement rempli, daté et signé, en deux exemplaires.
2. Passeport valide pendant au moins 6 mois, accompagné de la photocopie des deux premières pages.
3. Deux photos d'identité récentes.
4. Deux photos d'identité récentes des enfants mineurs figurant sur le passeport du demandeur s'ils voyagent également.
5. Attestation d'assurance voyage (comprenant rapatriement, hospitalisation et frais médicaux*), à obtenir auprès de la compagnie d'assurance, de l'agence de voyage ou de la banque. Cette attestation doit rester valide pour toute la durée du voyage.
6. Certificat d'hébergement (légalisé par la mairie du lieu de résidence de la personne qui invite, datant de moins de trois mois) ou une réservation d'hôtel. Si le demandeur est accompagné de ses enfants, leurs noms doivent figurer sur les documents justificatifs d'hébergement.
7. (*) Le montant minimum des frais médicaux pris en charge doit être supérieur ou égal à 30 000 euros.
8. Justificatifs de ressources pour la durée du séjour.

Pour les enfants mineurs, pièces additionnelles requises :

1. Présentation du livret de famille ou d'un acte de naissance.
2. Un titre de transport aller-retour.

Le paiement ne peut être effectué que par carte bancaire.

Les étrangers résidant dans la circonscription consulaire de Strasbourg qui envisagent de se rendre en Algérie doivent préalablement obtenir un visa d’entrée délivré par le consulat général.

Quant aux autres étrangers assujettis aux formalités du visa d’entrée en Algérie, ils doivent se référer au service des visas du consulat général pour obtenir des informations sur les modalités qui leur sont applicables.

Le retrait des visas peut être effectué soit par l'intéressé lui-même, soit par une personne mandatée (procuration et présentation des pièces d'identité du mandant et du mandataire).

En cas de refus, les frais de dossier ne sont pas remboursés.

Pour les détenteurs de passeports diplomatiques ou de service, il convient de s'adresser à l'ambassade d’Algérie, située au 50 rue de Lisbonne, 75008 Paris.

Il est possible de télécharger le formulaire de demande de visa à remplir (voir la rubrique formulaires), également disponible au consulat général.

Les délais de traitement des demandes de visas sont de 14 jours.

• Dépôt : du mardi au vendredi, de 08h30 à 12h00
• Retrait : du mardi au vendredi, de 13h à 15h 00

Les formalités de visa sont sujettes au paiement de droits de chancellerie par carte bancaire ou en espèces, dont le montant dépend de la nationalité du demandeur et de la durée du séjour.

À titre indicatif, les citoyens français doivent s'acquitter de :

• 85 euros pour un séjour inférieur à 90 jours.
• 125 euros pour un séjour de 90 jours et plus.

Prestations Consulaires Strasbourg

loader-icon

Consulat d’Algérie Strasbourg – Gestion Consulaire

L’immatriculation consulaire est une démarche  administrative qui concerne les Algériens résidants régulièrement dans un pays étranger. Elle constitue un préalable pour bénéficier des différentes prestations fournies par les représentations consulaires. La carte d’immatriculation consulaire est délivrée gratuitement. Elle est valable cinq (5) ans ; son renouvellement doit être demandé. Les personnes souhaitant se faire immatriculer pour la première fois, doivent obligatoirement se présenter au siège du consulat couvrant leur lieu de résidence. (Bas-Rhin 67, Haut-Rhin 68 et Vosges 88) Après l’immatriculation, tout changement de situation (état civil, adresse, profession etc.…) doit être signalé au consulat en fournissant les justificatifs correspondants. En cas de retour définitif en Algérie, toute personne immatriculée doit demander sa radiation du fichier d’immatriculation.

Les pièces à fournir pour la première immatriculation  (Originaux + photocopies  format A4) : 

  • le formulaire de demande d’immatriculation dûment rempli, daté et signé, à télécharger ici.
  • La carte d’identité algérienne(facultative).
  • Le passeport algérien (photocopies des 3 premières pages et des pages portant le visa et la date d’entrée dans l’espace Schengen).
  • L’original de l’acte de naissance 12 S de l’intéressé plus une copie.
  • L’original de l’acte de naissance, copie intégrale, du père pour les personnes nées en Algérie. L’original de l’acte de naissance, copie intégrale, du père et du grand père pour les personnes nées à l’étranger :
  • Le décret de naturalisation si le demandeur a acquis la nationalité algérienne.
  • Justification de la situation de famille : livret de famille et acte de mariage, jugement de divorce, le cas échéant.
  • Le titre de séjour avec résidence  dans la circonscription, le récépissé de dépôt  de renouvellement de la demande du titre de séjour ou la carte d’identité nationale française en cours de validité.
  • Un justificatif de domicile récent (datant de moins de 3 mois) ou attestation d’hébergement légalisée par la mairie du lieu de résidence
  • Un justificatif d’activité, selon le cas : Attestation de travail, fiche de paie, certificat de scolarité, notification de l’ASSEDIC, notification d’invalidité, de retraite, ou autre document, selon le cas.
  • Cinq (05) photos d’identité réglementaires et récentes de face et de même tirage (format 3,5 x 4,5 cm).

Le conjoint et les enfants mineurs nés de père algérien ou de mère algérienne sont immatriculés à titre subsidiaire. Le conjoint doit présenter les mêmes documents énumérés ci-dessus.

Les pièces à fournir pour les mineurs (originaux  et photocopies format A4 ):

  • carte immatriculation du tuteur légal.
  • L’acte de naissance 12 S de l’enfant plus une copie
  • DCEM (Document de Circulation pour Enfant Mineur) ou la carte nationale d’identité française pour les binationaux.
  • Deux photos d’identité récentes et de même tirage.

Les mineurs sont enregistrés avec les parents en qualité de subsidiaire. Important La présence du tuteur légal est obligatoire.

Les pièces à fournir pour le renouvellement de la carte d’immatriculation :

  • La carte d’immatriculation périmée.
  • La fiche de demande d’immatriculation et de renouvellement d’immatriculation dûment remplie, datée et signée
  • Un justificatif de résidence (le titre de séjour ou la carte nationale d’identité française en cours de validité) et une photocopie.
  • Un justificatif de domicile récent (seulement en cas de changement d’adresse) et une
  • Deux (02) photos d’identité récentes, de face et de même tirage.
  • L’attestation de travail, justificatif de domicile (quittance EDF-DGF, téléphone, contrat de location ou de propriété) plus une photocopie.

La ré-immatriculation consulaire suite à une radiation,   C.C.R ou absence  de plus de 10 ans Après avoir bénéficié d’un certificat de changement de résidence (CCR) ou suite à une radiation du fichier d’immatriculation sur demande personnelle  ou suite à une absence de plus de 10 ans,   la ré-immatriculation est exigée pour tout ressortissant qui s’installe de nouveau dans la circonscription consulaire. L’intéressé doit présenter les mêmes pièces que celles prévues pour le dossier de première immatriculation.

Le transfert du dossier consulaire est nécessaire en cas de changement de lieu de résidence hors de la circonscription d’immatriculation, à demander auprès du Consulat couvrant le lieu de la nouvelle résidence.

La demande de transfert du dossier consulaire du ressortissant(e) nouvellement installé (e)  dans la circonscription consulaire de Strasbourg doit  être accompagnée des pièces suivantes :

  • Formulaire de demande dûment rempli, daté et signé à télécharger
  • la carte consulaire établie par le consulat détenteur du dossier ou photocopie du passeport.
  • Le titre de séjour pour les résidents ou la carte nationale d’identité française pour les binationaux.
  • Un justificatif de domicile récent.

Il importe de signaler que toutes modifications de situation personnelle ou familiale (changement d’adresse, profession, mariage, divorce, naissance) devra être portée à la connaissance des services administratifs du Consulat.

Conformément aux articles 36 du décret présidentiel n° 02-405 du 26 novembre 2002 relatif à la fonction consulaire, notamment les articles 26 et 27, la radiation des registres d’immatriculation consulaire est effectuée dans les cas suivants :

– Décès. – Retour définitif en Algérie – Changement de circonscription consulaire. – Sur demande manuscrite sollicitant la radiation. – Absence pendant plus de 10 ans.

La radiation des registres d’immatriculation entraîne la radiation de la liste électorale lors des révisions annuelles et exceptionnelles qui permettent d’assainir le fichier électoral.

Le dépôt du dossier de demandes doit être effectué par l’intéressé du mardi au samedi

La présence des enfants mineurs âgés de moins de  (12) douze ans n’est pas obligatoire sous réserve que les photos fournies dans leurs dossiers soient conformes. Au-delà de 12 ans, ils doivent être accompagnés du père, de la mère si celui-ci n’a pas la nationalité algérienne ou du tuteur légal.

Le dossier de demande de passeport biométrique comprend les pièces suivantes (originaux plus copies) :

  • La carte d’immatriculation consulaire en cour de validité.
  • Le formulaire dûment rempli, daté et signé, à retirer auprès du consulat ou à télécharger
  • L’original de l’acte de naissance 12 S de l’intéressé plus une copie.

Les ressortissants nés à l’étranger, doivent demander leur acte de naissance 12S auprès du service d’état civil du consulat couvrant le lieu de naissance

(NB : l’acte de naissance étranger doit être préalablement transcrit auprès de ces services consulaires, voir rubrique état civil).

Les ressortissants nés en Algérie peuvent demander leur acte de naissance 12S via Internet : http://demande 12s.intérieur.gov.dz (Voir rubrique état civil) ou auprès de la commune de naissance  en Algérie.

  • Un extrait d’acte de mariage ou un extrait de jugement de divorce, le cas échéant.
  • Déclaration écrite de l’intéressé confirmant son groupage sanguin ou tout document justifiant du groupe sanguin.
  • Photocopie + originale de titre de séjour ou la carte d’identité française pour les binationaux.
  • Attestation de travail pour les demandeurs exerçant une activité professionnelle.
  • Photocopie + original justificatif de domicile (quittance EDF-DGF, téléphone, contrat de location ou de propriété) ou attestation hébergement légalisée auprès de la mairie du lieu de résidence
  • Certificat de scolarité pour les étudiants (e).
  • Quatre photos d’identité numérique récentes et identiques.
  • Photocopie de l’ancien passeport.
  • Paiement des droits de chancellerie par carte bancaire CB ou en espèces à titre exceptionnel (60 euros) ; pour les étudiants et les enfants mineurs (30 euros).

Remarque:

Durée de validité du passeport : 10 ans pour les adultes et 05 ans pour les mineures.

Modalités de retrait du passeport biométrique

Les passeports biométriques sont établis en Algérie. Les intéressés peuvent vérifier la disponibilité de leurs passeports sur le site du Consulat Général  (voir page d’accueil « mon passeport est-il prêt? ».

A la réception des passeports par le Consulat Général établis en Algérie, des  SMS individuels  sont adressés aux  ressortissants concernés les informant de la disponibilité de leur passeport et  les invitant à se présenter dans les meilleurs délais pour effectuer le retrait

Le passeport est délivré sur présentation du récépissé de dépôt du dossier et de l’ancien passeport (même en cours de validité).

La présence des intéressés et des enfants âgés de plus de 12 ans est obligatoire.

Les parents peuvent récupérer les passeports de leurs enfants n’ayant pas atteint l’âge de 12 ans révolus au moment du dépôt du dossier (date de la première phase de prise d’empreintes).

L’acte de naissance 12S sera restitué lors de la délivrance du passeport, avec l’impression du NIN (Numéro d’Identification National).

Important:

Le passeport doit être retiré par son titulaire dès qu’il est informé de sa disponibilité au niveau du Consulat Général.

Tout passeport non retiré par son titulaire est détruit six (06) mois après la date de la notification de sa disponibilité au niveau du Consulat Général.

Dans ce cas, et sauf situation de force majeure justifiée, le droit de timbre exigé pour la demande d’un nouveau passeport est égal au double du droit de timbre fixé.

Les ressortissants algériens immatriculés auprès du Consulat Général de Strasbourg et titulaires de passeports biométriques, peuvent désormais effectuer leur demande en ligne pour l’obtention de la carte nationale d’identité biométrique électronique, sans fournir de dossier administratif et sans se déplacer au siège du Consulat Général, via le lien suivant : https://passeport.interieur.gov.dz/fr/DemandeCNIBE_Fr/Demande.

Le retrait du nouveau document s’effectuera au siège du Consulat Général sur présentation d’un document d’identité. La délivrance du nouveau document est subordonnée à la restitution de l’ancienne carte d’identité algérienne qu’elle soit en cours de validité ou périmée.

Toute perte ou vol de documents établis par les autorités algériennes doit faire l’objet d’une déclaration auprès des services du consulat.

La présence de l’intéressé est obligatoire. Il doit être muni d’une pièce d’identité justifiant de sa nationalité algérienne et de la déclaration de perte ou de vol effectuée auprès des autorités de police françaises.

Conditions générales:

Les ressortissants algériens immatriculés, depuis au moins trois (3) ans, désirant rentrer définitivement en Algérie, peuvent dans la limite du montant fixé par la loi, importer en franchise de droits et taxes douanières :

  • leurs effets et objets, y compris, le mobilier destiné à leur usage personnel.
  • Un véhicule de tourisme neuf ou un véhicule utilitaire neuf ou un véhicule à deux roues neuf soumis à une immatriculation.

Conformément à la législation et la réglementation en vigueur :

  • Le véhicule doit être neuf et introduit en Algérie dans un délai d’un mois.
  • La présence du titulaire est exigée lors des formalités de dédouanement.
  • Le déménagement doit être effectué dans un délai de six (06) mois à compter de la date d’établissement du CCR.
  • Les droits de chancellerie et taxes sont de quarante (40) euros (Loi de Fiances 2018) . Ils sont majorés de 04 euros par 100 euros de valeur déclarée. Les étudiants et les stagiaires bénéficient de 50% de réduction.

La demande du C.C.R est traitée dans un délai de 15 jours à partir de la date de dépôt du dossier.

Conditions d’obtention du C.C.R :

  • être âgé de plus de 19 ans.
  • être immatriculé au consulat à titre principal.
  • N’avoir jamais bénéficié de CCR auprès d’un poste diplomatique ou consulaire, ni en son nom, ni en celui du conjoint.
  • Justifier d’un séjour ininterrompu de plus de trois ans à la date du dépôt du dossier.

Conditions d’admission des véhicules en franchise:

  • la cylindrée du véhicule de tourisme doit être  égale ou inférieure à 1800 cm3 pour l’essence et  2000 cm3 pour un véhicule diesel.
  • Le poids total  en charge  du véhicule utilitaire doit être égal ou inférieur  à 05 tonnes 950 kg.
  • Le véhicule à deux (2) roues doit être soumis à l’immatriculation.

Important:

Les bateaux de plaisance, scooters de mer, zodiacs, quads et autres embarcations sont soumis au paiement des droits et taxes.

Pièces à fournir avant l’accord définitif :

Pour les salariés (es) :

  • une demande manuscrite adressée au consul.
  • La carte d’immatriculation consulaire.
  • Un certificat de travail et les fiches de paie couvrant les trois (03) dernières années.
  • La photocopie des trois premières pages du passeport en cours de validité.
  • Un titre de séjour ou la carte nationale d’identité française pour les binationaux et une photocopie.
  • Une déclaration sur l’honneur attestant que l’intéressé (e) n’a jamais bénéficié d’un CCR.

Pour les non salariés (es) :

  • une demande manuscrite adressée au consul général.
  • La carte d’immatriculation consulaire.
  • Une attestation du Pôle emploi ou ex-Assedic pour les demandeurs d’emploi.
  • La photocopie des trois premières pages du passeport en cours de validité.
  • Un titre de séjour ou la carte nationale d’identité française et une photocopie.
  • Une déclaration sur l’honneur attestant que l’intéressé (e) n’a jamais bénéficié d’un CCR.

Pour les étudiants et stagiaires :

  • une demande manuscrite adressée au consul général.
  • La carte d’immatriculation consulaire.
  • Un certificat de scolarité couvrant les trois dernières années.
  • Une attestation de stage couvrant les trois dernières années.
  • La photocopie des trois premières pages du passeport en cours de validité.
  • Un titre de séjour ou la carte nationale d’identité française et une photocopie.
  • Une déclaration sur l’honneur attestant que l’intéressé (e) n’a jamais bénéficié d’un CCR.

Pour les commerçants :

  • une demande manuscrite adressée au consul général.
  • Le registre de commerce et une photocopie.
  • La carte d’immatriculation consulaire.
  • La radiation d’inscription au registre de commerce et une photocopie.
  • La photocopie des trois premières pages du passeport en cours de validité.
  • Le titre de séjour ou carte d’identité française et une photocopie.
  • Une déclaration sur l’honneur attestant que l’intéressé (e) n’a jamais bénéficié d’un CCR.

Pour les retraités et pensionnés :

  • une demande manuscrite adressée au consul général.
  • La carte d’immatriculation consulaire.
  • Une attestation de pension ou de retraite délivrée par l’organisme français payeur.
  • La photocopie des trois premières pages du passeport en cours de validité.
  • Le titre de séjour ou carte d’identité française et une photocopie.
  • Une déclaration sur l’honneur attestant que l’intéressé (e) n’a jamais bénéficié d’un CCR.

Après accord, le dossier doit être complété par les originaux plus les photocopies des pièces suivantes :

Pour le véhicule :

– le certificat d’immatriculation provisoire (adresse en Algérie).

– La facture d’achat du véhicule;

– Le certificat de conformité.

Pour le mobilier et les effets personnels, l’inventaire chiffré  en deux exemplaires en y incluant le véhicule.

Valeur maximale admise, y compris le véhicule:

– La contre-valeur en euros de 4.000.000 DA (selon le taux en vigueur) pour les étudiants et stagiaires.

– la contre-valeur en euros de 5.000.000 DA (selon le taux en vigueur) pour les autres nationaux.

Changement de résidence avec transfert d’activité ou avec création d’une activité nouvelle :

Dans le cadre de ses activités ou la création d’une activité autre que celle exercée à l’étranger, tout ressortissant algérien peut bénéficier du droit d’importer sans paiement,  dédouaner en dispense des formalités du contrôle du commerce extérieur et en exonération des droits de taxes, les matériels et équipements destinés à l’usage de l’activité préalablement agréée, conformément à la législation en vigueur.

Lorsqu’il s’agit d’une nouvelle activité autorisée, les matériels et équipements doivent être neufs ou révisés sous garantie à la date d’importation.

Toutefois les véhicules de transport des marchandises entrant dans le cadre d’une activité dûment agréée en Algérie doivent être importés à l’état neuf. Il s’agit de camions, semi-remorques et remorques, bétonnières, tracteurs-routiers et véhicules à usage spécial.

Pièces à fournir :

  • un dossier contenant les mêmes pièces qu’un CCR ordinaire et obéissant aux mêmes conditions (inventaire des matériels et équipements).
  • L’inscription au registre de commerce auprès de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie.
  • L’agrément délivré par les autorités algériennes concernées pour l’exercice, en Algérie, de l’activité à transférer ou à créer.
  • Un justificatif de l’exercice effectif d’une activité à l’étranger pendant les trois dernières années précédant la date de transfert.
  • Une attestation déclarant sur l’honneur que ces matériels et équipements admis en exonération ne seront ni cédés ni prêtés pendant trois (03) ans, sans avoir été au préalable acquittés des droits et taxes.

Important

Les formalités de dédouanement des effets personnels dans le cadre de  changement de résidence  (CCR), y  compris le véhicule,  doivent être accomplies par le bénéficiaire lui-même. Les  procurations  sont  irrecevables.

La levée de l’incessibilité de tout véhicule importé est conditionnée par:

  • le paiement intégral des droits et taxes exigibles si le véhicule est cédé dans un délai de deux (02) ans.
  • Le paiement de la moitié des taxes exigibles si le véhicule est cédé dans un délai compris entre deux (02) ans et cinq (05) ans.
  • La levée d’incessibilité est de droit et sans condition au delà de cinq (05) ans.

Consulat d’Algérie Strasbourg – État Civil

Sur présentation du livret de famille et d’une pièce d’identité algérienne, le service chargé de l’état civil peut délivrer des fiches familiales et individuelles ainsi que des extraits d’actes de l’état civil (naissance, mariage, décès) établis par les communes en Algérie ou par les postes diplomatiques et consulaires.

Ce même service peut assurer la traduction en langue française des livrets de famille et des documents d’état civil (naissance, mariage, décès) établis en langue nationale. Une pièce d’identité algérienne est exigée).

L’acte de naissance sécurisé, dit 12S, est obligatoire pour l’établissement du passeport biométrique. Il est établi sur la base du registre de l’état civil.

Les personnes nées dans notre circonscription consulaire et qui y résident dont les actes de naissance n’ont pas été transcrits doivent impérativement accomplir les formalités de transcription auprès du service de l’état civil sur présentation :

  • D’une (01) copie intégrale originale de l’acte de naissance étranger (daté de moins de trois mois).
  • Du livret de famille qu’il soit français ou algérien ou encore les deux.
  • D’une pièce attestant de la nationalité algérienne (carte consulaire, passeport, carte nationale d’identité ou tout autre justificatif) du père ou de la mère si la transcription concerne un enfant mineur (âgé de moins de 19 ans).

Les personnes nées en Algérie, immatriculées auprès de notre circonscription consulaire peuvent solliciter l’acte de naissance 12S en adressant un courrier électronique au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, à l’adresse suivante : http://demande12s.interieur.gov.dz

Les 12S sont établis et envoyés aux représentations diplomatiques et consulaires pour délivrance aux intéressés.

Les intéressés doivent suivre l’évolution du traitement des demandes à travers l’onglet « suivi de la demande » figurant sur la page d’accueil du site sur lequel a été effectuée la demande. Lorsque le message «se rapprocher du consulat  concerné pour récupérer le 12S» sera affiché, ils doivent se présenter au service de l’état civil, munis d’une pièce d’identité algérienne,   pour retirer personnellement leurs 12S et ceux de leurs enfants mineurs (âgés de moins de 19 ans).

Il reste entendu qu’à l’occasion d’un séjour en Algérie, tout ressortissant algérien établi à l’étranger peut solliciter le 12S auprès de toutes les communes du pays.

Les informations suivantes sont nécessaires pour introduire la demande via le site web du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales :

  • nom (noms de jeune fille et marital pour les femmes mariées).
  • Prénom (s).
  • Date et lieu de naissance (lieu/commune/wilaya).
  • Numéro de l’acte de naissance indiqué sur l’extrait de naissance ou sur le livret de famille.
  • Numéro d’immatriculation consulaire figurant à l’intérieur de la carte d’immatriculation.
  • Numéro d’immatriculation du père ou de la mère pour les enfants mineurs (âgés de moins de 19 ans).

Les personnes nées dans notre circonscription consulaire  et immatriculées auprès d’autres représentations diplomatiques et consulaires, doivent se présenter personnellement au siège du consulat ou envoyer par voie postale (en recommandé avec accusé de réception), une demande d’établissement du 12S (voir rubrique formulaires) accompagnée d’une pièce d’identité algérienne et d’un numéro de téléphone. Pour les enfants mineurs (âgés de moins de 19 ans), la demande doit être formulée par le père ou la mère.

Les personnes immatriculées auprès de notre circonscription consulaire, nées dans d’autres départements français ou d’autres pays doivent solliciter leurs 12S auprès des représentations diplomatiques et consulaires algériennes qui couvrent leurs lieux de naissance en s’y présentant personnellement ou en leur adressant une demande d’établissement du 12S (voir rubrique formulaires)   accompagnée dune pièce d’identité algérienne et d’un numéro de téléphone. Pour les enfants mineurs (âgés de moins de 19 ans), la demande doit être formulée par le père ou la mère.

Les actes de naissance 12S sont établis en langue arabe. Pour éviter les erreurs, il est demandé à toute personne ignorant l’orthographe exacte des  noms et prénoms du conjoint,  de la mère et le prénom du père, de joindre à sa demande de 12S, des actes de naissance en arabe de ces derniers. Les actes de naissance ayant dépassé la durée de validité et les photocopies sont acceptés, sous réserve qu’ils soient lisibles.

Important :

Les 12S sollicités par courrier sont établis et transmis pour délivrance aux intéressés, aux représentations diplomatiques et consulaires qui couvrent leurs lieux  de résidence.

La délivrance se fait au vu de :
  • une demande.
  • Une pièce d’identité algérienne
  • La copie intégrale de l’acte de mariage

Pour être exécutoire par les services consulaires, tout jugement de divorce rendu par un tribunal étranger doit être revêtu de l’exequatur du tribunal compétent en Algérie.

Pour obtenir cet exequatur , l’un des ex- conjoints doit adresser une demande, par le biais d’un avocat en Algérie,  à un  tribunal à travers tout le territoire national .

Les documents suivants accompagnés de leur traduction en langue arabe  doivent être joints à la demande :

  • l’original (la grosse) du jugement,
  • l’original de l’acte de signification du jugement,
  • le certificat de non-opposition, non appel et non pourvoi en cassation,

une copie de la citation de la partie qui fait défaut à l’instance en cas de condamnation par défaut.

Tout changement dans l’état civil ou la situation de famille doit être signalé pour l’intégrer dans les documents d’état civil.

Mention de mariage

Les avis de mention de mariage à porter sur les actes d’état civil des ressortissants algériens nés en Algérie et mariés en France sont adressés directement par les mairies françaises qui ont célébré le mariage aux communes algériennes qui couvrent les lieux de naissance des intéressés. L’officier d’état civil algérien accuse réception de l’avis, après avoir procédé au report de la mention en marge de l’acte sur le registre.

Néanmoins, certaines mairies françaises envoient ces avis de mention par l’intermédiaire du service de l’état civil du consulat, qui les transmet à son tour aux mairies concernées.

Les personnes dont l’acte de naissance n’a pas été mis à jour sont invitées à se rapprocher des mairies du lieu de célébration du mariage afin de demander l’envoi de l’avis de mention du mariage à la mairie du lieu de naissance.

Les personnes qui ont célébré leur mariage auprès de notre circonscription consulaire et dont l’état-civil en Algérie n’a pas été mis à jour sont invitées à vérifier si l’avis de mention de mariage a été envoyé à la mairie du lieu de naissance en Algérie.

Les personnes nées et mariées à l’étranger dont les actes de naissance ont été transcrits avant le mariage doivent demander la transcription de l’acte de mariage au consulat d’Algérie territorialement compétent, pour procéder à la mise à jour de l’état civil auprès du consulat ayant transcrit la naissance.

Les personnes nées à l’étranger et mariées en Algérie dont la transcription de l’acte de naissance a déjà été effectuée, doivent mettre à jour leur état civil en présentant un acte de mariage ou la copie du livret de famille délivré par la mairie algérienne où le mariage a été célébré.

Mention de divorce/Exéquatur

Pour être exécutoire par les services consulaires, tout jugement de divorce rendu par un tribunal étranger doit être revêtu de l’exequatur du tribunal compétent en Algérie.

Pour obtenir l’exequatur d’un jugement rendu en matière civile, les personnes nées en Algérie ou à l’étranger et divorcées devant une juridiction étrangère doivent adresser une demande au juge du Statut personnel du tribunal correspondant au lieu de leur naissance, si elles sont nées en Algérie ou au tribunal de Sidi M’Hamed à Alger, si elles sont nées à l’étranger.

Après accomplissement de cette procédure, le tribunal transmettra l’avis de mention de divorce, selon le cas, à la mairie du lieu de naissance ou à la représentation diplomatique ou consulaire qui procèderont à la mise à jour de l’état civil des personnes concernées.

Les documents suivants accompagnés de leur traduction en langue arabe doivent être joints à une demande manuscrite:

  • l’original (la grosse) et une photocopie du jugement définitif de divorce.
  • L’original de l’acte de notification du jugement de divorce à la partie adverse (document fourni généralement par l’huissier chargé de signifier le jugement).
  • Une attestation ou un certificat de non-opposition, non appel et non pourvoi en cassation à demander auprès du greffier du tribunal étranger ayant prononcé le jugement.
  • Si le mariage a été célébré à l’étranger, l’acte de mariage transcrit auprès de la représentation diplomatique ou consulaire territorialement compétent est obligatoire.
  • La copie d’une pièce d’identité algérienne.
La présence de l’intéressé est obligatoire. Il doit être muni de :
  • la carte d’immatriculation ou une pièce d’identité algérienne.
  • la copie intégrale de l’acte de naissance de moins de trois (03) mois.

La présence de l’intéressé est obligatoire. Il doit être muni de :

  • la carte d’immatriculation.
  • La copie intégrale de l’acte de naissance de moins de trois (03) mois délivré par la commune de naissance, avec toutes les mentions marginales (néant pour les célibataires le cas échéant, non raturé et non surchargé) plus une photocopie.
  • D’une pièce d’identité algérienne (passeport, carte consulaire, ou carte nationale d’identité algérienne) plus une photocopie.
  • Deux témoins immatriculés auprès du consulat, munis de leurs cartes d’immatriculation ou de leurs passeports ou cartes nationales d’identité algérienne.

Important:

Ce document est délivré sous la responsabilité des témoins qui est engagée.

Pour l’établissement de ce document, la présence du tuteur et de la jeune fille est obligatoire.

Il est délivré  sur le vu :

  • d’une pièce d’identité algérienne du tuteur (passeport, carte consulaire, carte d’identité nationale algérienne) plus une photocopie.
  • D’une pièce d’identité de la jeune fille (passeport, carte consulaire, carte d’identité nationale algérienne) plus une photocopie.
  • De l’extrait de naissance de la jeune fille.
  • Du livret de famille.
  • D’une copie de la pièce d’identité algérienne de la personne qui représentera le tuteur légal pour l’accomplissement des formalités relatives au mariage.

Lorsqu’un document d’état civil comporte une erreur d’orthographe, de transcription ou autre, il est établi un certificat de concordance ou acte d’individualité en présence de l’intéressé sur le vu de :

  • la pièce d’identité algérienne de l’intéressé (passeport, carte consulaire, ou carte nationale d’identité algérienne).
  • La copie intégrale de l’acte de naissance de l’intéressé sans ratures ni surcharge.
La présence de l’intéressé est obligatoire. Il doit être muni de :
  • la carte d’immatriculation.
  • Du livret de famille ou de la copie intégrale de l’acte de naissance.

Ce document n’est délivré qu’aux personnes immatriculées auprès du consulat à ……

Documents à fournir:

  • une pièce d’identité algérienne de l’intéressé   (passeport, carte consulaire, ou carte nationale d’identité algérienne).
  • La copie intégrale de l’acte de naissance de l’intéressé.
  • La copie intégrale de l’acte de naissance du père de l’intéressé.
  • La copie intégrale de l’acte de naissance de la mère de l’intéressé si le père est étranger.

Important : 

L’attestation de nationalité ne vaut pas le certificat de nationalité, document qui n’est délivré que par un tribunal en Algérie.

La transcription consiste à enregistrer auprès du service de l’état civil du consulat, des actes d’état civil  (naissance, mariage et décès) dressés par les mairies françaises. C’est   une démarche préalable obligatoire pour l’obtention de documents algériens (carte consulaire, passeports, CNI, 12 S …).

Ne peuvent être transcrits sur les registres consulaires d’état civil  que les actes des personnes dont la nationalité algérienne est établie.

La transcription est fonction du lieu de naissance, décès ou mariage et non du lieu de résidence (voir page d’accueil, onglet « le consulat » pour consulter départements couverts par notre circonscription consulaire).

La transcription de naissance

Elle est effectuée sur le vu de :

  • deux (02) copies intégrales de l’acte de naissance (originaux de moins de trois mois).
  • Du livret de famille.
  • Une pièce d’identité algérienne   ou certificat de nationalité ou à défaut la copie intégrale de l’acte de naissance du père et du grand-père nés en Algérie.
  • S’il s’agit d’un mineur (sa présence n’est pas exigée), une pièce d’identité algérienne de l’un des deux parents.

Transcription des actes de naissance des enfants suite au changement de l’état civil des parents ou de l’un d’entre eux.

La transcription des actes de naissance des enfants dont l’un ou les deux parents ont changé leur état civil à la suite d’une naturalisation, ne peut se faire que sur la base d’une ordonnance du tribunal de Sidi M’Hamed à Alger.

Cette démarche est nécessaire pour éviter l’incompatibilité entre l’état civil de l’enfant et celui du père ou de la mère né (e) (s) en Algérie et le recours aux procédures de justice en matière notamment d’établissement de documents d’état civil et de succession.

La transcription de mariage 

Elle est effectuée sur le vu de :

  • deux copies intégrales de l’acte de mariage (originaux).
  • Du livret de famille.
  • Une pièce d’identité algérienne.

La transcription de l’acte de mariage entre une ressortissante algérienne et un non musulman est irrecevable sauf en cas de la conversion de l’époux à la religion musulmane. Le dossier de demande de transcription doit comporter l’attestation de conversion délivrée par l’autorité religieuse habilitée.

Si l’époux est un ressortissant d’un pays multiconfessionnel, fournir un document attestant de sa confession musulmane (acte de naissance, document d’identité ou de voyage sur lequel est mentionnée sa confession, ou, à défaut un certificat de coutume délivré par la Grande Mosquée de Paris.

Autre transcription de mariage

La transcription des actes de mariages célébrés par les chancelleries étrangères et des mariages religieux se fait sur la base d’une ordonnance de transcription prononcée par le tribunal de Sidi M’Hamed (Alger).

La transcription de décès.

Elle est effectuée sur le vu de :

  • deux copies intégrales de l’acte de décès (originaux).
  • Du livret de famille.
  • D’une pièce d’identité algérienne du défunt et du demandeur.

La rectification des actes d’état civil transcrits au consulat ne peut intervenir que sur ordonnance du tribunal de Sidi M’Hamed à Alger, seule juridiction algérienne habilitée à rectifier les actes en question (Art. n° 108 de l’ordonnance 70-20 du 19-02-1970).

Les pièces constitutives du dossier sont :

  • une demande manuscrite de rectification adressée au tribunal de Sidi M’Hamed(Alger).
  • Une pièce d’identité algérienne.
  • L’acte transcrit portant l’erreur en langue arabe.
  • L’acte d’état civil délivré par la mairie, traduit en arabe.
  • L’acte de mariage ou la fiche familiale des parents.

Important :

La demande de rectification doit être déposée par l’intéressé ou par une tierce personne mandatée par procuration établie par les représentations diplomatiques ou consulaires.

Consulat d’Algérie Strasbourg – Législation et Documents

Pour l’établissement d’une procuration,  la présence du demandeur, muni de son passeport algérien ou de sa carte d’identité algérienne en cours de validité est obligatoire (télécharger le formulaire).

La légalisation apposée sur un document consiste en la certification matérielle de la signature d’un ressortissant majeur.

La présence du demandeur muni de son passeport algérien ou de la carte d’identité algérienne en cours de validité est obligatoire.

Il s’agit de la certification de la conformité d’une photocopie au vu de l’original d’un document administratif.

Pièces à fournir :

  • Une pièce d’identité algérienne (Carte d’identité algérienne, passeport algérien, carte d’immatriculation consulaire).
  • Le document original.

Les copies du document à certifier.

L’autorisation de voyage n’est requise que pour les enfants voyageant sans les parents ou le tuteur légal (télécharger le formulaire).

La durée de validité de ce document est de 3 mois, à compter de sa date de délivrance.

La présence du père ou du tuteur légal est obligatoire. Il doit présenter une pièce d’identité algérienne ainsi que le livret de famille ou  la copie intégrale de l’acte de naissance de l’enfant ou son extrait de l’acte de naissance transcrit, s’il est né à l’étranger.

Les enfants mineurs, issus de couples séparés ou divorcés, dont la mère a la garde, sont dispensés de l’autorisation paternelle de voyage.

La mère présentera à sa sortie du territoire algérien :

  • son livret de famille ou un autre document justifiant le lien familial avec l’enfant.
  • Son titre de résidence à l’étranger.
  • La copie du jugement de divorce lui accordant le droit de garde de l’enfant.
  • Un justificatif de séjour légal de l’enfant à l’étranger.

Important :

En cas de difficulté pour l’établissement de l’autorisation paternelle de voyage pour mineur, découlant d’un litige parental, il y a lieu de se présenter au service social pour soumettre le cas en vue d’y trouver une solution.

Le consulat appose, en cas de nécessité, le cachet “sceau conforme” sur certains documents officiels algériens revêtus du sceau de l’Etat en langue nationale.

Consulat d’Algérie Strasbourg – Service Social

Aux termes de l’ordonnance n° 05-02 du 27 février 2005 modifiant et complétant la loi n°84-11 du 9 juin 1984 portant code de la famille, le recueil légal est l’engagement à prendre en charge bénévolement l’entretien, l’éducation et la protection d’un enfant mineur, au même titre que le ferait un père pour son enfant. L’acte établi par le juge confère à son bénéficiaire la tutelle légale.

Seule la Kafala (recueil légal) établie par les tribunaux algériens est reconnue par les autorités françaises.

Les ressortissants binationaux ne sont plus obligés d’obtenir l’agrément des    services sociaux français (conseils généraux ou départementaux), à l’appui de la demande de visa qui permettra à l’enfant d’entrer en France.

Il reste que les candidats nationaux et binationaux à recueillir un enfant mineur algérien sont soumis à une enquête sociale sur leurs capacités matérielles et psychologiques qui peut être diligentée, à leur convenance, par les services sociaux français ou par le consulat.

Conditions pour bénéficier de la Kafala :

– Etre immatriculé au Consulat Général. – Etre de confession musulmane. – Etre en bonne santé. – Disposer d’un logement décent et salubre. – Etre âgé de 60 ans maximum pour l’homme et de 55 ans pour la femme.

Pièces à fournir pour la constitution du dossier :

  • Une demande énonçant les motivations du couple postulant à la Kafala.
  • Les actes de naissance copie intégrale ou S12 des demandeurs (actes transcrits au Consulat pour les ressortissants nés à l’étranger).
  • Une fiche familiale d’état civil.
  • La photocopie de la carte d’immatriculation consulaire de chacun des deux époux.
  • Les casiers judiciaires délivrés par les autorités françaises datant de moins de trois (03) mois.
  • Une attestation de travail récente ou tout autre document justificatif de la situation professionnelle.
  • Les trois dernières fiches de paie.
  • L’avis d’imposition sur le revenu de l’année fiscale écoulée.
  • Un justificatif de logement (titre de propriété, contrat de location).
  • Un certificat médical de bonne santé pour chacun des deux époux.
  • un certificat d’examen sérologique (H.I.V).
  • Une copie des titres de séjour de chacun des deux époux où tout autre document justifiant de leur résidence régulière en France.
  • Enquête psycho-social en vue d’une Kafala, établie par le Conseil Général ou Départemental du lieu de résidence en France.
  • Deux (02) photos d’identité récentes et identiques pour chacun des époux.

Tous les documents doivent être fournis en trois exemplaires (un original et deux copies), pour chacun des demandeurs.

Important :

Une femme célibataire répondant aux critères sus énoncés peut postuler à une Kafala.

Concordance du nom patronymique :

Un ressortissant (Kafil) ayant recueilli,  dans le cadre de la Kafala, un enfant mineur (Makfoul) né de père inconnu, peut faire procéder à la concordance du nom patronymique de l’enfant recueilli avec le sien.

La concordance du nom patronymique ne s’étend pas à la filiation. Elle n’ouvre pas droit à la transcription sur le livret de famille.

Le dossier de demande de concordance du nom patronymique  doit être adressé au Ministère de la Justice, garde des sceaux, direction des affaires civiles, sous couvert du Consulat Général,  en joignant les pièces suivantes :

– Une demande adressée à Monsieur le Ministre de la Justice  ;

– L’acte de naissance- copie intégrale- de l’enfant recueilli « makfoul » ;

– L’acte de naissance copie intégrale ou S12 du demandeur « kafil » (actes transcrits au Consulat pour les ressortissants nés à l’étranger) ;

-La photocopie de la carte d’immatriculation consulaire de chacun des deux époux ;

Les successions sont régies par les dispositions du Livre III du Code de la Famille. Les bases de la vocation héréditaire sont la parenté et la qualité de conjoint (consulter la Loi N° 84 – 11 Juin 1984 portant Code de la famille, modifiée et complétée).

Dans ce cadre, le service social effectue les démarches relatives au traitement de la succession ainsi qu’à la préservation des droits sociaux des héritiers (capital décès, pension de réversion, pension de veuvage).

La « Frédha » ou l’acte de succession est délivré par un notaire en Algérie. Il désigne les héritiers d’un défunt et les parts dévolues à chaque héritier.  Ce document est indispensable pour le traitement d’une succession.

Le dossier à fournir doit  être constitué des pièces suivantes :

-L’original de l’acte de décès, en langue française, pour les ressortissants décédés en dehors de la circonscription consulaire ;

-L’original de l’acte de succession (Frédha) en langue arabe, établi par-devant notaire en Algérie, accompagné de sa traduction en langue française ;

-L’original d’une procuration spéciale notariée, signée par l’ensemble des héritiers, désignant un mandataire pour retirer les avoirs une fois transférés en Algérie, accompagnée de sa traduction en langue française ;

– Un relevé d’identité bancaire (RIB)  d’un compte en devises ouvert au nom du mandataire auprès d’une banque en Algérie ;

– Une délégation de pouvoirs (disponible au niveau du Service Social) dûment renseignée et signée par le mandataire et visée par la Mairie du lieu du domicile.

Transfert de biens dans le cadre d’une succession :

Conformément à l’article 213 du code des douanes, les biens laissés en héritage (le mobilier, les effets personnels, y compris le véhicule) par un ressortissant algérien décédé dans le pays de résidence peuvent être importés par sa famille en Algérie en exonération des formalités du commerce extérieur et des changes et en franchise des droits et taxes.

Conditions requises :

  • les biens composant la succession doivent avoir appartenu en toute propriété au défunt avant son décès.
  • Le rapatriement de ces biens s’effectue en une seule fois dans un délai d’un an à compter de la date d’établissement de la « Frédha ».
  • Seule la personne dûment mandatée peut entreprendre les démarches nécessaires.

Le dédouanement s’effectuera sur présentation du dossier comprenant les pièces suivantes:

  • un inventaire détaillé des biens successoraux dûment rempli, daté et signé par le demandeur. Cet inventaire doit être légalisé par les services consulaires télécharger ici.
  • Carte grise du véhicule plus facture (s’il y a lieu).
  • Une déclaration en douane de mise à la consommation.
  • Une copie légalisée par le notaire de l’acte de la « Frédha ».
  • L’acte de décès.

L’autorisation de transfert de corps permet le rapatriement, aux fins d’inhumation en Algérie, d’un ressortissant décédé dans la circonscription consulaire (Haut-Rhin, Bas-Rhin et Vosges) et dont l’identité et la nationalité algérienne sont confirmées.

Le transfert de corps s’effectue selon les modalités suivantes :

- l’organisme de pompes funèbres choisi par la famille du défunt entreprend les démarches nécessaires et transmet le dossier au Consulat Général, pour l’obtention d’une autorisation de transfert du corps.

Le dossier de transfert de corps, déposé par les pompes funèbres, doit inclure les pièces suivantes:

– l’acte de décès délivré par la mairie du lieu de décès;

– l’autorisation de fermeture définitive du cercueil délivrée par la mairie du lieu de mise en bière;

– le certificat de décès ;

– un certificat médical de non-contagion ;

– le procès verbal de mise en bière dans un cercueil hermétique dressé par les pompes funèbres;

– l’autorisation de transport de corps délivrée par la préfecture du lieu de mise en bière.

- en l’absence de famille en France, le Consulat Général est habilité à entreprendre toutes les démarches nécessaires au rapatriement d’un ressortissant algérien décédé dans sa circonscription consulaire, lorsque celui-ci est titulaire d’un compte bancaire alimenté.

La délivrance d’autorisation de transfert de corps d’une personne non identifiée algérienne ou d’un ressortissant étranger est conditionnée par   l’accord préalable de la commune du lieu d’inhumation en Algérie.

Sécurité sociale. Dans le cadre des dispositions de la convention algéro-française en matière de sécurité sociale du 1-10-1984, les Algériens résidant sur le territoire national doivent introduire leurs requêtes auprès des caisses françaises de sécurité sociale obligatoirement par l’intermédiaire de la C.N.A.S (Caisse nationale d’assurance sociale) à laquelle ils sont affiliés en Algérie. Le service social du consulat peut assister les ressortissants dans leurs démarches en cas de litige avec leur caisse de sécurité sociale en France. Allocations familiales. Les ressortissants dont la famille réside en Algérie doivent adresser le formulaire (imprimé) de liaison retiré auprès de la C.A.F française à leur famille qui doit le remplir, le signer et le faire viser par l’APC du lieu de résidence (Convention algéro-française sur la sécurité sociale). Recherche dans l’intérêt des familles. La demande de recherche doit être introduite par un membre de la famille, sur présentation au siège du consulat ou par l’envoi d’un courrier. Il doit fournir des documents justifiant du lien de parenté avec la personne objet de la recherche. Cette demande doit être appuyée par tout document susceptible de faciliter la localisation de la personne disparue.

Consulat d’Algérie Strasbourg – Documents Juridiques

Les   ressortissants immatriculés et nés en Algérie ainsi que les étrangers ayant résidé en Algérie peuvent demander le bulletin N°03 du casier judiciaire les concernant auprès du consulat (télécharger le formulaire).

Le bulletin est libellé en langue arabe. Cependant, le demandeur peut demander un bulletin n° 03 en langue française.

La demande doit être formulée par l’intéressé lui-même, qui doit présenter:

  • une pièce d’identité algérienne.
  • Un acte de naissance s’il est Algérien de naissance.
  • Tout document justifiant son identité et sa résidence en Algérie s’il est étranger.
  • Le Certificat de capacité de permis de conduire est à demander en ligne, par l’intéressé, via  la plateforme: https://capacitepc.interieur.gov.dz
  • Le certificat de capacité est établi, exclusivement, par l’autorité algérienne qui a délivré le permis de conduire (Daïra, Commune)
  • Le certificat de capacité, établi par l’autorité algérienne susmentionnée, est transmis électroniquement au Consulat Général

Le certificat de capacité est remis à l’intéressé sur présentation de:

  1. Une pièce d’identité algérienne en cours de validité (Carte d’identité ou passeport)
  2. Son titre de séjour en cours de validité
  3. récépissé de demande à imprimer via l’adresse électronique susmentionnée

Ce document est un titre exceptionnel de voyage délivré à tout ressortissant algérien non immatriculé, pour lui permettre de rentrer en Algérie, en cas de perte ou de vol de son passeport.

Il est valable uniquement pour le retour en Algérie, pour un seul voyage et par la voie la plus directe.

Il peut être établi sur la présentation des pièces suivantes :

  • Une déclaration de perte ou de vol délivrée par le consulat sur la base de celle établie par le commissariat de police le plus proche.
  • Un justificatif de la nationalité algérienne par la production d’une copie de passeport s’il ya lieu, d’une carte nationale d’identité algérienne ou d’un livret militaire comportant une photo d’identité.
  • Trois photos d’identité récentes, de face et de même tirage (de format 3,5 x 4,5 cm).
  • Un titre de transport.

Important :

La demande du laissez-passer doit être introduite auprès du consulat 72 heures avant le départ.

Consulat d’Algérie Strasbourg – Service National

Le service national est une obligation pour tout algérien âgé de dix neuf (19) ans et plus.

L’accord algéro-français du 11 octobre 1983 laisse aux citoyens binationaux le choix d’effectuer le service militaire en Algérie ou en France (article 2 et 3).

La gestion du service national implique :

-le recensement des ressortissants algériens établis dans la circonscription consulaire. -La prise en charge des demandes de sursis et de dispense. -La prise en charge des demandes duplicata de carte de sursis, de dispense, ou de livret  militaire.

L’opération de recensement se déroule du 02 janvier au 30 septembre de chaque année. Elle concerne les citoyens algériens âgés de 17 ans révolus, résidant dans la circonscription consulaire de Strasbourg

Les citoyens concernés par le recensement doivent prendre attache avec le consulat et, selon le cas, doivent lui adresser ou déposer en vue de régulariser leur situation vis-à-vis du service national, un dossier comportant  les documents suivants :

Pour les citoyens nés en France ou en Algérie ayant opté pour la nationalité française :

  • Formulaire (à téléchargerdûment rempli, daté et signé.
  • la déclaration d’option (article 2 de l’accord algéro-français), l’original de ce document est établi par la préfecture après le recensement auprès de la mairie du lieu de résidence.
  • Le certificat des services (article 3 de l’accord algéro-français) l’original de ce document est délivré uniquement sur demande, par le bureau du service national français.
  • La copie intégrale de l’acte de naissance (actes transcrits pour les personnes nées à l’étranger).
  • Une copie de la carte d’identité algérienne.
  • Une copie de la carte d’immatriculation consulaire (obligatoire à 19 ans) ou une copie de celle du tuteur légal si l’intéressé n’a pas atteint l’âge de la majorité.
  • Une copie de la carte d’identité française.
  • Un certificat de scolarité (original) de l’année en cours, ou tout document justifiant d’une activité professionnelle.
  • Quatre (04) photos d’identité réglementaires et récentes.

Pour les citoyens nés en Algérie n’ayant pas la nationalité française:

  • Formulaire (à téléchargerdûment rempli, daté et signé.
  • la copie intégrale de l’acte de naissance (actes transcrits pour les personnes nées à l’étranger).
  • Une copie de la carte d’identité algérienne.
  • Une copie de la carte d’immatriculation consulaire (obligatoire à 19 ans) ou une copie de celle du tuteur légal si l’intéressé n’a pas atteint l’âge de la majorité.
  • Une copie du titre de séjour en cours de validité.
  • Un certificat de scolarité (original) de l’année en cours, ou tout document justifiant d’une activité professionnelle.
  • Quatre (04) photos d’identité récentes.

Pour le renouvellement de sursis, veuillez présenter:

  • l’ancienne carte ou l’attestation de report.
  • un certificat de scolarité ou attestation de stage de l’année en cours.
  • deux photos d’identité récentes réglementaires et identiques.
  • Une copie du titre de séjour en cours de validité.
  • Une copie de la carte d’immatriculation consulaire (obligatoire à 19 ans) ou une copie de celle du tuteur légal si l’intéressé n’a pas atteint l’âge de la majorité accompagnée de la photocopie du livret de famille.

Pour bénéficier d’une dispense, la présence de l’intéressé devant la commission ministérielle du service national est obligatoire. Au préalable, selon le cas, il doit fournir les documents suivants :

Pour le soutien de famille:

  • Formulaire (à téléchargerdûment rempli, daté et signé.
  • une demande manuscrite explicative de la situation du demandeur.
  • La copie intégrale de l’acte de naissance (actes transcrits pour les personnes nées à l’étranger).
  • Une copie de la carte d’immatriculation consulaire (obligatoire à 19 ans).
  • Un contrat de travail et la copie des trois (03) dernières fiches de paie.
  • Une fiche familiale d’état civil des parents ou une photocopie du livret de famille.
  • Une fiche individuelle d’état civil de l’intéressé ou photocopie du livret de famille s’il est marié.
  • Une attestation de non activité salariale ou autre justificatif d’invalidité ou d’incapacité des parents.

Exemption pour raison médicale:

  • Formulaire (à téléchargerdûment rempli, daté et signé.
  • la copie intégrale de l’acte de naissance (actes transcrits pour les personnes nées à l’étranger).
  • Une photocopie de la carte d’immatriculation consulaire.
  • Une photocopie de la carte nationale d’identité algérienne.
  • Quatre (04) photos d’identité réglementaires et récentes.
  • Un dossier médical prouvant la maladie ou le handicap.

Dispense dans le cadre des mesures présidentielles

Formulaire (à téléchargerdûment rempli, daté et signé.

  • la copie intégrale de l’acte de naissance (actes transcrits pour les personnes nées à l’étranger).
  • Une copie de la carte d’identité algérienne.
  • Une copie de la carte d’immatriculation consulaire (obligatoire à 19 ans).
  • Une copie de la carte de résidence.
  • Un certificat de scolarité (original) de l’année en cours, ou tout document justifiant d’une activité professionnelle.
  • Quatre (04) photos d’identité réglementaires et récentes.

60 Commentaires

  1. Accueil 100 % chaleureux
    Personnel aimable malgrés les conditions difficiles et la surcharge de travail liée au passeport., ms surtout malgré le manque TOTAL de respect de certains de nos concitoyens.
    Vous attendez la dernière minute pr faire vos passeports et vs voulez etre les premiers servis !?

    • 100 % d’accord avec toi Algérienne à 100%
      Tout le monde est à pieds d’oeuvre inclus Madame La Consule. Du JAMAIS VU de mémoire d’Algériens. Vs faites honneur à notre Pays Me la Consule

    • le personnel aimable mon oeil ! il est entrain de paniquer
      peur d’une revolution populaire sans précédent .
      peur de la population résident à l’etranger protéger par la double nationalité . (aucune compétance ! méme à la poste on n’est mieux reçu !) qu,au consulat .
      contrairement à celle qui est en algerie qui ne peux pas ouvrir sa gueule ,
      sous peine d’etre jeter en prison voir assassiner comme ( boudiaf )
      mois mon passeport à fait 8 mois pour arriver !
      méme à pieds il serais déjà arrivé ! 250 milliards de dollars bloquer par les amméricains , et personne ne les réclame !
      bouteflika à était élu avec 97 % des 40 % de la population algériènne
      123 ou vas l ‘algerie ?! ce sont que des voleurs !

      • Salem
        Faut pas pousser trop loin. Certes on a pas les meilleurs fonctionnaires mais ils font de leurs mieux et savent très bien jauger la personne. Donc la prochaine fois que tu ira la bas sois plus aimable et patient. Pour ma part je trouve qu’ils font beaucoup d’efforts. Faut soutenir au lieu de parler. Les temps sont durs. Et crois pas que ta double nationalité te protège

    • ah ! les soit disant retard des passeports !!!
      avant 2015 : 20 euros le passeport ! 1,2,3 viva l’algerie .
      après 2015 : 100 euros !!! le passeport ! 1,2,3 ou va l’algérie .
      merçi bouteflika qui endort les algérients .

    • Je suis allée renouveler le passeport de mon fils. Arrivée à 14h, un peu de monde mais vite partie. Accueil irréprochable, nous avons profité pour nous renseigner sur le service militaire, et tous les documents nous ont été donnés.
      Nos institutions évoluent, parce que le peuple évolue aussi.
      Soyons à l’image que nous souhaiton que les autres aient de nous.
      Je garde un excellent souvenir du consulat de Strasbourg et cela depuis plus de 20 ans.
      Bravo au personnel, et ayons le courage de dire que oui, les choses bougent pour nous algériens en France.

  2. Bon courage au personnels du consulat tres organiser,à l’écoute, et surtout personnels très patient malgré le mauvais comportement de notre certains compatriote continuer sur cette voie ça fait plaisir.

  3. J’y étais aujourd’hui au consulat de strasbourg et j’ai pas vu la même chose, zéro organisation!!!

    Se présenter à 6h00 du matin et en ressortir heureux… c’est malheureux…

  4. Les gendarmes et la consulette,

    Quand ça va mal au consulat de Strasbourg, c’est à dire quand les esprits des administrés s’échauffent un peu et ce à juste titre, Madame la consulette appelle la police qui débarque immédiatement pour vous calmer. A plusieurs reprises, la police nationale française a du intervenir au consulat de Strasbourg suite à des petites prises de becs, et le consulat a du fermer ses portes.
    Donc attention chers compatriotes si vous n’êtes pas contents, fermez là où sinon c’est la cage à poules !!!

    • Méthode radicale mais efficace !
      Si la vue de l’uniforme vs a fait re-prendre votre place de misérable… c’est une excellente initiative !
      Les gens qui travaillent au Consulat ne sont pas vos putching ball.

      • c’est drole ! vous les défendez ! et vous étes en françe !
        contre quoi ?! puisque l’algérie est bien que faites vous à l,étranger ?!
        il parait qu’il existe des algériens venue de l’arabie saoudite !

      • Mais qui êtes vous pour traiter avec autant de mépris votre compatriote?? Une « pseudo algérienne » qui travaille au consulat? Gardez votre haine et restez au bled si vous ne nous supportez pas. C’est réciproque!

      • – Ce n’est pas normal ! depuis l’indépendance 1962 c’est toujours
        le même partie politique .F L N !
        – a ceux qui critique le peuple !!! sur ce site ! je leurs dirais ceci :si certains de nos citoyens se comportent mal ,ce sont les ministres
        de l’éducation national incompétents qui sont responsables !
        le budjet annuel de l’Algérie une partie est volé l’autre est mal géré ! en 1980 les kabyles ont dénoncé cela mais le pouvoir a travestie cela en indépendance de la Kabylie pour braqué le reste de la population vers la Kabylie ! et pendant ce temps là (le Bateau gouvernemenal ) navigue comme il veut .
        Nous sommes en 2017 ce même partie est toujours en place avec 20% de la population ! ET CA MARCHE !!!

      • Vs ne voulez pas du FLN?
        Avez vous voter?
        Non sans aucun doute….
        Ne vs plaigniez pas, on n’a jamais que ce que l’on mérite

  5. Vous vous permettez de parler d’uniforme , vous faites donc référence à l’uniforme bleu blanc rouge face au peuple vert algérien venu effectuer une démarche administrative de droit….
    Cela rappelle la guerre 54-62 madame honte à vous…
    J’ai été présent un des jours où la police bleu blanc rouge a été appelé à la rescousse.
    A leur arrivée ces fonctionnaires de police étaient surpris de cet appel puisque face à eux il y avait des bébés dans des poussettes, des vieillards, femmes et jeunes CITOYENS algériens tous pacifistes par -2 degrés et demandant à ce que les horaires d’ouverture soient respectés et pas un consulat fermé avant d’ouvrir. C’est un gag véridique made in madame la consulette.
    Elle ferait mieux de faire un audit sur la façon de travailler des fonctionnaires algériens qu’elle a à sa charge et dont la productivité est celle d’un lémurien, d’un koala, d’un singe paresseux…

  6. La police aurait trouvé un public calme et disciplinés ? De pauvres gentils femmes, vieillards et enfants ?!!! A d’autres Mr ZERO… Aucune discipline, aucun respect chez beaucoup de nos concitoyens. Ceux sont d’ailleurs les même qui critiquent l’Algérie et tout ce qui la représente à tout vent.
    J’ai pu le voir par moi même, il suffit qu’on vs dise qu’un document n »est pas valable, qu’il faille faire une photocopie, etc… pr que vous montiez immédiatement sur vos grands chevaux : cris, insultes et j’en passe….
    Je vous vois, je vous entends et je vous lis depuis des années. Il n’y a malheureusement que devant les français que vs baissez la tête qd vs ne leur baisez pas les pieds. Et si l’appel de la police à permis aux fonctionnaires Algériens de travailler ds des conditions de sécurité, et bien tant mieux.
    Enfin, souvenez vous, que pour ne pas dépenser 40 € supplémentaires vs vs êtes rués sur les consulats, provoquant la pagaille qu’on a pu voir devant certaines représentations diplomatiques. Alors, un peu de respect SVP, pr Me La Consule et pour tous ceux qui malgré la fatigue, malgré leur famille et malgré des Algeriens déchaînés, ont pratiquement élu domicile au Consulat pour vs permettre d’obtenir ce précieux sésame et ce 3 mois durant.

    • madame , j’essaye de comprendre votre raisonnement ,mais je n’y arrive pas ! cette population que vous critiquer ! c,est le gouvernement algérien
      qui est résponsable de son éducation ! au lieu de construire des mosqées
      il falait construire des écoles , des hopitaux ,des centres de recherches ,développer le transport ! ect… il n ‘y a aucune téchnologie
      qui sort d’une mosquée . on ne peux pas combattre la france et demander à se faire soigner au val-de-graçe !les personnes agées ! elles n’ont pas pu aller à l,école ! quand à la consule elle ne peut rien faire puisque elle est
      entourer des incompétent ! en éfait ,la majorité du personnel n,a pas été recruté par C V ! mais par piston ! de plus passer de la langue française à
      l’arabe cela fait désordre ! la majorité des enployés sont d’origines kabyles acheter contre leur silence comme amara ben younès et les fonctionnaires déplomés à l’époque en langues étrangéres dont le francais ! enfin en 52 ans d’indépendance il avaient largement le temps de formé des fonctionnaires capables ,pour faire façe ! et non
      former des immams de mosqués qui tape leur tétes 5 fois par jour parterre à savoir que chaque prière dure 1 heure ! dans une journée on travaille 8 h moins 5 h de prière = 3 heures de travail par jour par personne active ! résultat , les chinois ,les turcs sont en algérie ! les algériens à la rue ! madame ! vous comprenez maintenant pourquoi sommes nous là !
      conçérnant ces personels qands un citoyen réclame ils vout disent d’écrire ! écrire ou ?! donc foutre le bordel est la meilleur solution
      seule façon de pérméttre à la consule de faire dégager ses fégnants de la nation .( moi consul ) je choisirai mon personnel et je passerai tous les jours à la rencontre de la population de mon pays . et demander si tout va bien au peuple et pas au employées .

  7. voila ce que j’en pense

    cette pagaille est voulut , je sais pas trop pourquoi mais c’est fait expres j’en suis sur
    il doit y avoir des quotats de piece administrative a distribué dans l’année ou alors je suis parano

    soyez patient en algerie les choses se font lentement et resté polis sinon vous n’aurez pas ce que vous voulez .

  8. bonjour
    je voulais juste dire bravo au personnels du consulat malgré l’incivilité de nos concitoyens
    avoir ses papier le jour même ca n’existe nul par ailleurs
    a chaque foi quand je me déplace depuis Mulhouse mes document on été fait sans problème .

  9. Très agréablement surpris, merci à monsieur Bachir pour son accueil et son écoute. Le service VISA est opérationnel et efficace. Malgré les piles de dossiers en attente, il a su trouver la justesse et nous a apporté les réponses, et de surcroît nous sommes rentrés avec nos passeports @vec le Visa. Encore Bravo M.bachir. Qu’allah vous rende la gentillesse et vous porte haut. Merci à vous.

    famille FILALI de Thann (23/07/2015)

  10. Et quoi dire madame deux visages
    Pour votre famille noua rata ils paient pas les timbres des passeports et nous vous réclamez les 60 euro Honte a vous soit disant représentative de l’algerie

  11. Je réside en Alsace et depuis des annees,j’ai eu recours aux services du Consulat d’Algerie à Strasbourg pour divers papiers administratifs,et,honnetement je crois pouvoir dire que j’étais toujours satisfaits des services des employés.Je n’ai jamais eu à me plaindre de leur compétence.Sauf une seule fois,bien que ça ne concerne pas leur capacite.Il y a une trentaine d’annees,j’ai du me rendre au Consulat pour renouveller mon passeport et étant parmi les derniers j’ai du attendre deux heures.Vers la fin,un employé m’appelle et me demande d’aller lui chercher un café dans un bar situé en face du consulat qui était situé à l’époque au quartier Montagne Verte.Et là j’ai piqué ma crise en traitant les employes de tout les noms vulgaires .Depuis ce jour tout va bien pour,on s’est passe le mot .IL NE FAUT PAS SE LAISSER FAIRE

  12. bonjour
    accueil merdique t’es mm pas partie au bled que tu le vois déjà, on parle mal au gens comme de la merde en plus en te juge pourquoi t’as pas fais si est ça en dirai que le mec vie avec toi limite on te donne des ordres d’une façon ou t’as envie de le frapper, éducation inexistante en plus de ça si t’as marié a un français ou une française c’est finie pour toi parsque ils sont raciste et pour finir il faut que t’as de l’m3rifa sinon en prend mm pas la peine de te parler comme un étre humain

  13. Je signale un très mauvais comportement de la part du responsable du service PLIC le nommé TIROUDA envers moi et les citoyens algeriens venus au consulat le 18/06/2016.

    Ce responsable m’a jetté ma carte nationale sur le bureau sans meme pas me regarder et quand j’etais étonné de son comportement il m’a dit de prendre la carte et partir.

    Nos marthyrs sont morts pour que des gens incompétent gèrent des services consulaires Algériens et reçoivent les citoyens de cette manière.

    Je vous prie de Ne plus laisser cette personne exercer ses fonctions car elle représente très très mal l’etat algerien.

  14. Bonjour

    Madame la consule

    C’est honteux , l’employée nommée Fella au service visa , nous parle comme des indigènes , elle fait des remarques racistes en parlant des citoyens algeriens d’origine arabe ..
    Faut-il être kabyle pour avoir un service digne d’un citoyen algérien?
    Elle est méchante et vulgaire et elle se croit au burreau du deuxième collège de l’époque colonniale
    Madame la consule
    Ce n’est pas normal est c’est indigne d’une représentation diplomatique ..Ma fille quand bien même elle un passeport fraçais elle reste une algérienne dans l’âme , alors il se trouve que beaucoup ont la passeport algériens mais les gènes de Harki

  15. Bonjour

    J ai étais servi par une mauvaise personne agressif,ma insulté devant mon mari,lors de mon passage au consulat pour une demande de visa.Svp a qui je doit écrire.

    Même s’il faut me déplacer en Algerie.

    FY

    • Si vous voulez vous déplacer en Algérie, pour vous plaindre, il vous faudra un visa… donc retours à la case départ : le consulat !
      FY remettez-vs en question et posez vous la question : que s’est il réellement passé pour qu’on vs insulte ? vs a t-on réellement insulté ?
      j’en doute, ce n’est pas une habitude de la maison.

  16. J’étais bien reçu au consulat par monsieur Bachir très gentil et professionnellement très efficace dans le cadre du retrait de ma carte du service national.

  17. Très bon accueil de la part de Bachir au service national. Toujours a l’écoute et très serviable. Très heureux d’avoir un service qui donne une très bonne image !

  18. Bonjour, j’aimerai bien remercier M Bachir du service militaire et visa au consulat de Strasbourg pour son accueil et son travail au sein de ce service,

  19. Service « visa et militaire » très efficace. J’ai eu mA carte dexonération service national en peu de temps.

  20. bjr oui les son aimable ou et la loide janvier 2017 que l »etat prendra en charge dés janvier 2017 le rapatriement des depouillesde ses ressorti
    nos en voix pas cette loi ????? se qu »il declarer mr le 1em ministrevoici ce declaration communaute etablie a l »etranger la prise en charge desfrais de transfert de depouille de ressortissant algeriens etablie a l »etranger deviendra realite des janvier 2017 en effet suite a la recente decision du gouvernement le premier minitre a sellel ainstruit ramtane lamamra minister des affaires etrangeres et de la c.i de prendre en charge le rapatriement des depouilles des ressourtissants algereins et ce a travers la creation d »un fonds didie rapatriements il s »agit de la de solidarite de la c. a . e .e . ce fonds est place sous la tutelle du departements de mr lammara toutfois les beneficiaires dece fonds devraient etr imperativement inscrit aus aux consulat d »algerie de leur lieu residance en voix rien de ce dossier il et meme ficher cette en doit avoire un reponse pour ce loi merci mme le consulat

  21. Aujourd’hui j’ai recuperé ma carte militaire , l’etude de mon dossier s’est passé sans encombre grace au professionalisme de Monsieur bachir

  22. Heureusement il’ y a encore des hommes comme Monsieur Bachir de service National et visa du Consulat d’Algérie à Strasbourg. Courtois, souriant et bosser egalement, il accueille tous le monde dans son bureau avec bras ouvert et un sourir pleine d’espoir.il donneune meilleur image à nos compatriote et à nos amis Français
    Merci grandement Bachir.

  23. Je remerci également Monsieur Riyad de l’État civil. Trips gentil, il travaille sérieusement.
    Merci. Grâce à des hommes comme toi l’Algérie reste debout

  24. Je tien a remercié monsieur Bachir qui un personnes très agréable et qui répond tout le temps a nous attente.
    Merci monsieur Bachir

  25. Merci pour Monsieur Bachir pour l’accueil et tout le personnel du consulat lors de ma première visite pour un renouvellement de sourcis.franchement c’est le meilleur consulat en France

  26. J’y étais ce matin pour récupéré ma carte militaire, comme d’hab avec 3ami bachir vite fait réglé,petites discussion sympathique. TOP

  27. Ramadan karim,
    3ami bachir, comme d’hab, super agréable et tres serviable. Consulat général de Strasbourg classe. La vrai 3izza wel karama.

  28. Rien à redire. J’ai été très bien accueilli par Mr Bachir au consulats d’Algérie à Strasbourg. Sympathie, courtoisie, et professionnalisme……

  29. Tres bon acceuil , personnel très compétent et a l’écoute des besoins . j’ai eu ma carte militaire dans le delai annoncé la prestation etait de très bonne qualité. Encore merci Mr Bachir.

  30. Nous nous sommes rendus au Consulat pour notre visa relatif à notre prochain séjour en Algérie. Nous avons été très bien accueilli par un personnel aimable et souriant. Le Service des visas est très efficace et sympathique.

  31. Bonjour.

    Quoiqu’il y ait toujours matière à ce qu’un service administratif soit perfectible,à fortiori quand il s’agit d un consulat,je trouve certaines critiques injustes,infondées.
    Car j’ai été à plusieurs reprises depuis Mulhouse au Consulat de Strasbourg,afin de faire réaliser notre passeport biométrique pour ma famille et moi,et cela au moment même où pas un jour sans que des centaines de nos compatriotes ne se ruent dans le-dit consulat(20euros oblige…).Et qu’y ai-je constaté?
    Sincèrement un personnel,pour l’essentiel,accueillant,dévoué,efficace et bienveillant avec nos légendaires coup de sang!!!
    Je crois que beaucoup d’entre nous avons certes des griefs ,qui sont en fait bien plus des attentes, légitimes à l’endroit de notre état Algérien,mais là je dois vraiment avouer que les commentaires négatifs ne reflètent en rien la réalité.
    J ai été un samedi,où pas moins de 600 personnes ont été accueillis,(sur la foi du personnel)et tous,pour peu que les dossiers aient été en règle,avons pu déposer notre demande de passeport biométrique.
    Je renvois les sceptiques à leurs propres expériences passées ne serait-ce que dans un simple service carte grise en France(cohue,longues heures d’attente,personnel arrogant…).
    Pour finir j invite les Algériens et Algériennes qui vivent en Alsace à prendre en exemple la discipline des Alsaciens de souche ou mieux encore celle des Allemands,car nous sommes nombreux à nous rendre en Allemagne,et à rompre avec notre propre laxisme avant de critiquer l’état,à cesser d’être indisciplinés et désorganisés,à en finir avec notre manque de rigueur(retards,dossiers incomplets,etc…).
    A bon entendeur.

  32. Bonjour
    Service national consulat de Strasbourg
    Un bon service
    Un accueil chaleureux de la part Mr Bachir.
    Personne très competatnte er a l’écoute.
    Merci a vous

  33. Il n y a rien à dire concernant l accueil ! On a même eu droit à des dattes !! Qui étaient très bonnes en plus. Bonne continuation à toute l équipe.

  34. Bonjour,je me de vous écrire j’ai des terres je voudrais vendre des terres et jai les papiers de mes terres.je construis une maison chez moi, ils m’empêche de vendre alors que mon père, à fait les papiers depuis 1972.ils me sorte toujours des excuses. Comme la oitiqua chez le maire, alors que jes les papiers de mes terres en règle, merci de me contacter afin de m’éclairer. Cordialement

  35. jai perdu ma carte d identite algerienne impossible de refair une autre la declaration de perte n existe pas est ya une solution pour moi les employer du consulat ils sont sympat est accuillant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici