C’est historique aux Etats-Unis, la grève générale a été votée par les manifestants Californiens (inspirés des Occupy Wall Street) le 26 octobre dernier dans la ville de Oakland après une violente répression policière. Un manifestant avait été gravement blessé à la tête alors que la police faisait usage de balles lestées pour disperser les campeurs. [Lire notre article] Réunis sur la place Oscar Grant les 1607 votants ont massivement voté pour la grève générale ce mercredi 2 novembre. [1484 pour, 77 abstentions, 46 contre]. L’appel de l’assemblée est radical « Toutes les banques et les grandes entreprises devront fermer pour la journée ou nous marcherons sur elles ». Objectif annoncé, libérer Oakland des 1%.

Des actions de masses et piquets de grèves sont prévus toute la journée. Actualutte publiera un nouvel article dans la soirée. Si le chiffre de 1600 votants peut paraître faible, rapporté à la population française, c’est comme ci 233 000 personnes appelaient à la grève générale… Ce qui est loin d’être dérisoire. D’autant qu’une première information en provenance du mouvement est confirmé par plusieurs sources, « Le port est déjà fermé, les dockers refusent de travailler. »

Voici l'appel traduit en français

Nous invitons tous les étudiants à sortir des écoles. Les travailleurs au lieu d’aller au travail, les étudiants au lieu d’aller à l’école, les gens vont converger vers le centre-ville d’Oakland et paralyserons la ville.

Toutes les banques et les entreprises devraient fermer pour la journée ou nous marcherons sur elles.

Alors que nous appelons à une grève générale, nous demandons aussi beaucoup plus. Les gens qui sont organisés dans leurs quartiers, les écoles, les organismes communautaires, groupes d’affinité, les lieux de travail et les familles sont encouragés à s’organiser eux-mêmes d’une manière qui leur permette de participer à la paralysie de la ville.

Le monde entier regarde Oakland. Montrons-leur ce qui est possible.

SOURCEInfos du monde