La manipulation dont a été volontairement l’objet l’Union européenne lors des élections locales de 2010 a laissé des séquelles. Après les sévères  interpellations au parlement adressées à l’Union qui avait accepté de rester sur place malgré le refus du gouvernement d’honorer ses engagements, notamment en ouvrant le fichier électoral nationale, l’Union européenne sollicitée pour s’associer à la ligue arabe dans l’observation des élections vient de rejeter l’invitation selon une agence espagnole reprise par le journal électronique tsa.

On se souvient que la délégation de l’UE qui avait été bousculé par le gouvernement allant même jusqu’à accuser d’espionnage un de ses membres avait fini par accepter de maintenir sa présence jusqu’à la fin du scrutin. Le rapport publié par Sala franca hésitait entre critiques et retenues exigées par des considérations politiques et économiques des Etats membres.

Le RCD qui était le seul parti à avoir négocié la venue des observateurs de l’UE avait publié un rapport d’évaluation très critique adressé à la commission et au parlement européen. On pouvait y lire que les conditions convenues ayant été reniées l’UE devait retirer ses agents au lieu de servir de caution à une  fraude décrite comme le principal facteur de blocage de l’ouverture démocratique.

L’Union européenne dont les standards exigent une présence d’au moins six mois avant les élections justifie son désengagement par le retard mis par le gouvernement algérien à envoyer l’invitation. Mais ce refus se veut discret et Bruxelles qui a dépêché deux observateurs sur le terrain se refuse à tout commentaire sur la campagne en cours.

Même frappé du sceau de la réserve, ce refus de l’union européenne risque de plomber un peu plus une campagne qui suscite plus la dérision ou la colère que l’adhésion. Cette défaillance va rendre encore plus délicate la position des candidats qui doivent justifier leur participation et se défendre de jouer le jeu d’une opération de diversion destinée à reconduire le système.

Ali Graïchi   – www.algerie-express.com