18.9 C
Alger
mercredi 17 avril, 2024

Du rapport sur la Syrie et de sa traduction

Les plus lus

Au Nom d'Allah le Miséricordeur, le Miséricordieux

{Il est une communauté : ils guident par la Vérité, et grâce à elle ils sont justes.}
{O David, Nous Avons Fait de toi un successeur sur terre, juge donc entre les Hommes en toute Vérité et ne suis pas la passion, autrement elle te fourvoiera de la Cause d’Allah. Ceux qui se fourvoient de la cause d’Allah auront un sévère châtiment, en raison de ce qu’ils oublièrent le Jour du Jugement.} (Coran)
 
Je dois dire que moi et Ahmed Manai, qui avons traduit le rapport, nous ne sommes pas syriens. Nous avons pris l’engagement individuel et non concerté de traduire ce rapport dans son intégralité, de veiller à la traduction la plus fidèle et d’y aller jusqu'au bout sans a priori et surtout de ne pas faire marche arrière quelque soit la conclusion finale de ce rapport en répondant à l'appel de notre conscience.
Farouche opposant à la guerre contre la Libye et apportant la détraction religieuse à Qaradhawi et aux mouvements islamiques, j'avais l'appréhension légitime de me trouver avec des conclusions qui pouvaient aller contre mon refus de l'ingérence étrangère. J'avais pris l'engagement de traduire sans lire la conclusion finale et de respecter ma promesse de finir la traduction du texte et de la remettre à Ahmed Manai. J'ai manqué à une partie de ma parole lorsque j'ai pris connaissance de la teneur, du sérieux et de la probité de la Mission car nous étions habitué au mensonge et à la lacheté : je me suis permis de publier et de diffuser la partie qui m'a été echu sans attendre la suite des conclusions dont je n'avais pas connaissance car je n'avais qu'une partie du texte arabe.
 
L'opportunité s'est offerte à nous par la disponibilité du rapport en arabe qui semble en voie de liquidation pour revenir au schéma libyen c'est à dire confier notre vérité, notre devenir, notre initiative et nos problèmes à d'autres qui sont eux même le problème et non la solution à l'ensemble de nos problèmes si nous faisons abstraction de notre colonisabilité qui réapparait après la perte de nos repères idéologiques, politiques et culturels.

Nous l’avons fait, commandés par notre conscience arabe, notre devoir d’intellectuel, notre regard lucide sur le monde arabe, sans esprit partisan ni prise de position doctrinale derrière un homme de religion, un parti politique ou un gouvernement. Nous avons agi en toute liberté.

En ce qui me concerne, Musulman affichant son islamité, je n’avais en vue ni à plaire ni à déplaire ni à prendre position sur le plan intérieur syrien ni sur le plan géopolique mais de témoigner pour Allah de la vérité qui était en ma posséssion. Mes "collègues" sont connus pour leur probité morale et intellectuelle. Je les remercie de leur confiance. Je rends hommage à leur engagement pour la vérité. Ce travail honore notre arabité et notre islamité et rappelle notre humanité que les pecheurs en eau troubles veulent escamoter car eux ils l'ont perdu dans les arrangements d'appareils, dans la vassalisation ou dans l'aliénation doctrinale.

Nous avons respecté notre engagement et nous rendons hommage au général Dabi qui a fait preuve de courage, de sincérité, de probité.

Nous apprenons que le Qatar aurait acheté la conscience des Palestiniens pour prendre la tête de la ligue arabe et dissimuler ce rapport. Le destin a voulu que nous soyons, malgré nous, devenus des témoins d’un document qui ne peut plus être caché et qui doit être diffusé largement. La conscience mondiale doit se manifester en faveur de la paix et de la non ingérence dans les affaires intérieures sauf pour réconcilier les hommes, tous les hommes sans distinction de race, de religion, de conviction politique.

Nous sommes scandalisés par le traitement médiatique français qui pratique de la désinformation, prenant en otage le peuple français et se comportant avec lui comme s'il était immature, ignorant et illétré. S'appuyant sur le courage de dévoiler les manquements et d'étaler les défaillences en vue de les corriger, la presse française jubile comme si elle venait d'atteindre le nirvana de la médiocrité. A titre d'illustration nous lisons en ce début de février sur le site de FRANCE 24 :
 
" L’intégralité du rapport de mission des observateurs de la Ligue arabe en Syrie a été dévoilée par le magazine américain Foreign Policy. Le document pointe du doigt les manquements des observateurs sur le terrain. Édifiant… Ce bilan frise le grotesque et pointe l’amateurisme de la Ligue arabe, qui n’a pas préparé cette mission comme il fallait", confie sous couvert d’anonymat un diplomate arabe en poste à Paris, contacté par FRANCE 24."
 
Le destin a voulu que nous soyons, malgré nous, devenus des témoins d’un document qui ne peut plus être caché et qui doit être diffusé largement. La conscience mondiale doit se manifester en faveur de la paix et de la non ingérence dans les affaires intérieures sauf pour réconcilier les hommes, tous les hommes sans distinction de race, de religion, de conviction politique.

 

Les Arabes jouent l'indignation et la récimination, mais force est de constater que pour les rares fois où des Arabes se mobilisent mus par leur conscience humaine et par leur arabité, les Arabes indignés et dénonciateurs ne semblent pas donner grand intérêt à ce rapport pour le lire, le difuser et le commenter puis se rappeler la tragédie libyenne qui aurait pu être évitée si chacun avait exercé sa responsabilité. Par contre des sites progressifs ou alternatifs francophones se sont fait l'écho de ce rapport traduit en le publiant et en le commentant allant jusqu'à dénoncer leurs gouvernants de duplicité, de mensonge, de colonialisme.

Bien entendu les médias, les officines, les chancelleries et les états majors de l’Empire et de ses vassaux montent graduellement en puissance pour imposer leur solution : la dislocation de nos mentalités collectives, de nos territoires, de notre histoire commune, de nos économies, et de nos valeurs déjà fragilisées par la décadence musulmane, la colonisation et la rancune accumulée entre les peuples et les gouvernants. Sur le plan de la logique impériale nous pouvons considérer que cette volonté de dislocation est de bonne guerre surtout qu’elle vise des buts stratégiques : liquider l’axe de résistance contre le sionisme et l’hégémonie américaine.

Ce qui met le musulman dans le désarroi est l’attitude des mouvements « islamiques » et des savants musulmans qui s’alignent sans discernement et renient non seulement le travail honnête et compétent du général Dabi malgré les insuffisances qu’il a lui-même notées, mais la parole d’Allah immuable. Ici le reniement devient transgression :

وَإِنْ طَائِفَتَانِ مِنَ الْمُؤْمِنِينَ اقْتَتَلُوا فَأَصْلِحُوا بَيْنَهُمَا فَإِنْ بَغَتْ إِحْدَاهُمَا عَلَى الْأُخْرَىٰ فَقَاتِلُوا الَّتِي تَبْغِي حَتَّىٰ تَفِيءَ إِلَىٰ أَمْرِ اللَّهِ فَإِنْ فَاءَتْ فَأَصْلِحُوا بَيْنَهُمَا بِالْعَدْلِ وَأَقْسِطُوا إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُقْسِطِينَ إِنَّمَا الْمُؤْمِنُونَ إِخْوَةٌ فَأَصْلِحُوا بَيْنَ أَخَوَيْكُمْ وَاتَّقُوا اللَّهَ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ

{Et si deux groupes de croyants se combattent, réconciliez-les. Si alors l’un des deux groupes tyrannise l’autre, combattez celui qui tyrannise jusqu’à ce qu’il revienne à l’Ordre d’Allah. S’il revient, réconciliez-les avec justice et soyez équitables. Certes, Allah Aime les équitables. Les croyants ne sont que des frères, établissez la concorde entre vos frères. Et prenez garde à Allah, afin qu'Il  vous Fasse  miséricorde.} Al Hujurate 10

L'affaire reste une affaire intérieure et ne peut être une ingérence étrangère. A ce jour les partenaires de l'internationalisation du conflit et du réglement des crises arabes par le recours à l'agression supervisée par l'OTAN n'ont aligné aucun argument religieux, géopolitique ou moral qui autorise l'Empire d'agresser et de disloquer un pays musulman. Le pire, ils n'ont tiré aucune leçon sur le cas libyen ni répondu à la question essentiellement religieuse : qui doit payer, dans ce monde et dans l'autre la rançon du sang pour les milliers de morts, de blessés, de disparus et de réfugiés?

Mise à jour du vendredi 3 février 2012

Je dois avouer aussi bien mon amertume personnelle que ma crainte de voir le monde musulman sombrer dans le chaos non seulement de la guerre mais de la bétise, de la haine et de la vilenie. La guerre peut cesser faute de combattants ou après un arrangement, mais les causes de la guerre peuvent demeurer tant que les imbéciles ont la parole plus forte et plus convaincante que celle des sages, des pieux et des probes.

En effet au moment où nous célébrons le Mawlid an Nabawi pour nous rappeler que Mohamed et l'Islam sont la miséricorde, le bon comportement, la justice, la vérité, la solidarité, le principe de sens, le sens du beau, la dignité de l'humain, la compassion, la sagesse, l'intelligence nous entendons dans les mosquées, sur l'Internet, les chaines de télévision et les Youtube, les voix des arabes et des Musulmans appeler à se déchirer, à ouvrir un front sunnite contre les chiites, à livrer bataille sous l'étendard banni par le Prophète, l'étendard de la confusion et de l'ignorance, l'étendard du nouvel ordre mondail qui vise à détruire le dernier axe de résistance et livrer le monde au sionisme.

Ces va-t-en guerre, sans justification religieuse, géopolitique, politique veulent réitérer le coup de Tripoli pour la gloire du Vatican, du sionisme et de l'impérialisme et de quelques excités qui croient que la haine, la revanche, la contestation autorisent tous les excès et tous les combats pourvu qu'on l'assaisonne d'Allah Akbar blasphématoire par l'intention, l'improvisation et l'égarement de celui qui le prononce non pour glorifier Allah mais pour salir l'Islam et porter atteinte à la vie et aux biens d'autrui.

Ces va-t-en guerre profanent l'Islam,  transgressent le Coran, se font injustice à eux mêmes et sèment la corruption sur terre. Comment qualifier ceux qui raillent le général soudanais Al Daby en l'humiliant par des propos indignes d'un homme sensé ? Comment qualifier ces diables habillés en Musulmans qui portent atteinte à un musulman qui a agit en conformité avec le Coran : porter la responsabilité, confier et réconcilier les frères ennemis. Comment les qualifier de Musulmans quand les versets qui exigent la réconciliation des Musulmans et la lutte contre ceux qui refusent l'arbitrage non seulement sont considérés comme nuls et non avenus mais toute l'éthique qui apporte l'accalmie, la dignité, le cadre du dialogue et le respect d'autrui sont effacés de la mémoire, laissant libre cours à la passion humaine qui se met au dessus de la parole d'Allah :

{O vous qui êtes devenus croyants, qu’un groupe (d’hommes) ne raille pas un groupe : il se peut qu’ils soient meilleurs qu’eux. Ni que des femmes (ne raillent pas) des femmes : il se peut qu’elles soient meilleures qu’elles. Et ne vous entre-calomniez pas, et ne vous donnez pas de sobriquets. Le piètre des noms est la perversité, après avoir eu foi. Et quiconque ne se repent pas : ceux-là sont les injustes. O vous qui êtes devenus croyants, évitez beaucoup de conjectures : certaines conjectures sont des péchés. N’espionnez pas et ne médisez pas les uns des autres. Est-ce que l’un d’entre vous aimerait manger la chair de son frère mort ? Cela, vous l’avez haï. Et prenez garde à Allah. Certes, Allah Est Rémissif , Miséricordieux.} Al Hujurate 11

Non seulement le général arabe qui a fait honorablement son travail est insulté mais les sacs de haine et les agents du sionisme osent profiter de l'emotionnel des peuples arabes pour leur inculquer en plein sermon de ce vendredi la haine des iraniens et des chiites oubliant le sionisme et l'impérialisme qui préparent les armées arabes à servir en première ligne contre l'Iran dès que la Syrie sera disloquée, mise dans le chaos. Même si la géopolitique leur échappe, ils ne peuvent ignorer que tous nous avons la même Qibla, le même Prophète et le même Coran que les sectaires et les infantiles ont profané en sortant du cadre qu'Allah a fixé :

{O vous qui êtes devenus croyants, inclinez-vous, prosternez-vous, adorez votre Seigneur et faites le bien, afin que vous cultiviez. Et efforcez-vous pour Allah comme il se doit de s’efforcer pour Lui. Il vous a élus et ne vous imposa nulle gêne en religion, la confession de votre père Abraham. C’est Lui qui vous a déjà nommés musulmans, auparavant, et dans ceci [le Coran] : afin que le Messager soit témoin auprès de vous et que vous soyez témoins auprès des Hommes.} Al Hajj 77

Pour l'instant le monde arabo musulman s'efforce à se fragmenter, à disparaitre et à donner une image de l'Islam et des Musulmans comme veulent les spécialistes de l'Islamophobie. Il s'efforce à cultiver le sectarisme et les shismes. Il paiera lourdement la facture. La monnaie ne sera ni le dinar en or ni en argent ni en pétrodollars mais en humiliation, en colonisation, en lamentations, en guerres civiles, en deversoirs de haine ou de regret…. Après la Syrie ce sera le Liban, Gaza, l'Iran, le Pakistan, la Chine, le Vénézuela, la Bolivie. Si la Syrie abdique ou tombe comme la Libye c'est le coupon d'envoi de la mise au pas des armées arabes qui seront les légionnaires de la grandeur de l'Occident et la malédiction de Dieu contre les Arabes.

فَلَمَّا أَخَذَتْهُمُ الرَّجْفَةُ قَالَ رَبِّ لَوْ شِئْتَ أَهْلَكْتَهُمْ مِنْ قَبْلُ وَإِيَّايَ أَتُهْلِكُنَا بِمَا فَعَلَ السُّفَهَاءُ مِنَّا إِنْ هِيَ إِلَّا فِتْنَتُكَ تُضِلُّ بِهَا مَنْ تَشَاءُ وَتَهْدِي مَنْ تَشَاءُ أَنْتَ وَلِيُّنَا فَاغْفِرْ لَنَا وَارْحَمْنَا وَأَنْتَ خَيْرُ الْغَافِرِينَ وَاكْتُبْ لَنَا فِي هَٰذِهِ الدُّنْيَا حَسَنَةً وَفِي الْآخِرَةِ إِنَّا هُدْنَا إِلَيْكَ

{Et quand ils furent pris de tremblement, il dit : " Mon Seigneur, si Tu l’Avais Voulu, Tu les Aurais Fait périr auparavant, et moi aussi ! Nous Ferais-Tu périr en raison de ce que les insensés d’entre nous ont fait ? Ce n’est qu’une épreuve de Ta Part, Tu Fourvoies par elle qui Tu Veux et Tu Guides qui Tu Veux. Tu Es notre Protecteur, Pardonne-nous et Fais-nous Miséricorde, car Tu Es le Meilleur des Pardonneurs, et prescris-nous un Bien en ce monde et dans la vie Future, nous nous sommes guidés vers Toi".} Al A'âraf 157

Omar Mazri

 

Rédaction

- Publicité -

Plus d'articles

2 Commentaires

  1. L’initiative est plus que louable, même si elle peut paraitre insignifiante au regard de toutes les montages de montagnes de mensonges qui dominent notre monde, elle serait un témoignage et un acte pédagogique pour beaucoup de personne au présent et au futur.

    Un esclave qui se plaint de son contremaître à leur maître commun est un esclave qui a intégré sa condition et son destin restera inchangé tant qu’il perdure dans cette attitude. Leur maitre à deux pour avoir la paix peut à la rigueur consentir au changement du contremaitre en mettant l’esclave contestateur à sa place mais rien de plus. Si par contre l’esclave refuse sa condition et continue à espérer de retrouver sa liberté, il aurait plus intérêt à gagner la sympathie de son contremaitre que celle de leur maitre à deux. Du contremaitre, il peut en faire un allié puisqu’ils sont dans deux conditions proches, mais du maitre jamais.

    Les avantages du contremaitre ne doivent jamais aveugler l’esclave, il en va de son destin. D’ailleurs, qu’elle est l’utilité du contremaitre en dehors de certains aspects techniques ou d’efficacités qui peuvent être abordé autrement, si ce n’est de créer une distance, une barrière entre lui et son esclave.

    Certains esclaves se découvrent parfois en possession de giclées de génie et se disent qu’il n’y a pas de meilleurs manière d’atteindre le maitre qu’en faisant sauter son contremaitre en oubliant que le maitre n’a que l’embarras du choix pour en trouver par qui le remplacer en jouant sur les petites différences qui les distinguent et les animosités qu’engendrent les promiscuités.

    Quand on ne tient pas compte des conjonctures et qu’on persiste à croire que les exploits sont répétables quelque soit le contexte, c’est qu’on est malade et qu’il ferait mieux qu’on aille se soigner. L’exploit de Iraniens en 1979 ne peut pas se répéter aujourd’hui, à l’époque l’ogre était rassasié et faisait encore la fine bouche tout en étant en conflit avec un ennemi qu’il s’est défini comme principale menace de son existence et réciproquement. Maintenant l’ogre a faim et croit que tout lui est permis.

    Votre travail est important même s’il ne va pas susciter des admirations qui ont tendances à se braquer sur les sommets avant de retomber sur l’important. Bon courage.

  2. Je viens d’être informé que dans une conférence de presse le général Al Dabi a mis les points au clair dont une est significatif :

    Il a réaffirmé, ce qui figurait dans son rapport, qu’Anwar Malek (l’observateur algérien qui a fait bruyamment défection avant de se réfugier au Qatar) n’avait participé aux tournées de la mission qu’une seule fois, soulignant qu’il avait exploité cela et parlé aux médias comme s’il avait toujours accompagné le chef de la mission.

    “Depuis qu’il a été affecté à l’équipe de Homs, Malek n’a pas quitté son hôtel durant six jours et n’a pas fait partie des visites sur le terrain avec l’équipe, en prétextant la maladie,” Al Dabi a ajouté que Malek avait demandé de se rendre à Paris pour suivre un traitement et avait pris des avances sur ses frais de mission personnels… Al Dabi reproche à Malek d’avoir brisé le serment qu’il a pris et que ses remarques faites sur les plateaux de télévision et sur la presse sont fausses et strictement personnelles.

    Le général Dabi a qualifié d’ « immoral » ce qu’avait fait Anwar Malek , indiquant que les responsables officiels en Algérie avaient dit qu’il était recherché en Algérie depuis 15 ans. Il a aussi imputé la responsabilité à la Ligue arabe de l’avoir choisi.

    Al Dabi a conclu sa conférence en exhortant les médias d’être précis et objectifs.

    La boucle est bouclée et tout est dévoilé. A moins de retournement de dernière minute comme en Libye. A tort ou à raison tous les partisans du CNT libyen et les fugitifs au Qatar sont en train de se griller face au peuple algérien.

    Pour être juste et impartial envers notre compatriote vous pouvez lire sur France 24 Gauthier Rybinski faisant l’interview d’Anwar Malek.

    vous pouvez aussi lire son blog sur al Jazeera (http://blogs.aljazeera.net/liveblog/Anwar-Malek)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Rechercher -

Derniers Articles