Un groupe de médecins, de prestataires de soins de santé et de scientifiques s’est réuni pour discuter de l’utilisation de doses élevées de vitamine C par voie intraveineuse dans le traitement des cas modérés à sévères de patients Covid-19. L’invité clé est le Dr Enqiang Mao, chef du service de médecine d’urgence à l’hôpital Ruijing, un hôpital majeur de Shanghai, affilié au Collège universitaire de médecine de Jiatong. Le Dr Mao est membre de l’équipe d’experts supérieurs du Centre de santé publique de Shanghai, où tous les patients Covid-19 ont été traités. Le Dr Mao est également co-auteur du consensus du groupe d’experts de Shanghai pour le traitement de l’infection Covid-19, un document officiel approuvé par l’Association médicale de Shanghai et le gouvernement de la ville de Shanghai.

Le Dr. Mao utilise de fortes doses d’IVC pour traiter les patients atteints de pancréatite aiguë, de septicémie, les cicatrisations chirurgicales et d’autres maladies depuis plus de 10 ans. Cette fois-ci, lorsque l’épidémie de Covid-19 a éclaté, lui et d’autres experts ont pensé à la Vitamine C et ont recommandé cette vitamine pour le traitement des cas modérés à sévères de patients Covid-19. La recommandation a été acceptée très tôt par l’équipe d’experts de Shanghai. Tous les patients Covid-19 dans la région de Shanghai ont été traités au Centre de santé publique de Shanghai, il y avait un total de 358 patients Covid-19 au 17 mars 2020.

Le Dr Mao a déclaré que son groupe avait traité environ 50 cas d’infections modérées à sévères au Covid-19 avec une dose IVC élevée. La dose IVC était d’environ 10 000 mg à 20 000 mg par jour pendant 7 à 10 jours, avec 10 000 mg pour les cas modérés et 20 000 pour les cas plus graves selon l’état pulmonaire (principalement l’indice d’oxygénation) et l’état de coagulation. Tous les patients qui ont reçu une IVC se sont améliorés et il n’y a pas eu de mortalité. Par rapport à la durée moyenne d’hospitalisation de 30 jours pour tous les patients de Covid-19, les patients qui ont reçu une IVC à forte dose ont eu un séjour à l’hôpital d’environ 3 à 5 jours plus court que l’ensemble des patients. Le Dr Mao a discuté d’un cas grave en particulier qui se détériorait rapidement. Il a donné un bolus de 50 000 mg de vitamine C IV sur une période de 4 heures. Ils ont observé le statut pulmonaire (indice d’oxygénation) du patient se stabiliser et s’améliorer en temps réel. Aucun effet secondaire n’a été signalé dans tous les cas traités par IVC à forte dose.

Parmi les experts qui ont assisté à la vidéoconférence d’aujourd’hui: le Dr Atsuo Yanagisawa, professeur de médecine à l’Université Kyorin de Tokyo, Japon et président de la Société internationale de médecine orthomoléculaire; Dr. Jun Matsuyama du Japon; Dr Michael J Gonzalez, professeur à l’Université de Porto Rico, Dr Jean Drisko, professeur de médecine, et Dr Qi Chen, professeur de pharmacologie, tous deux à la Kansas University Medical School, Dr Alpha « Berry » Fowler, professeur de médecine pulmonaire et de soins intensifs, Virginia Commonwealth University, Dr Maurice Beer et Asa Kitfield, tous deux de NutriDrip et de l’Integrative Medical NY, New York; Le Dr Hong Zhang de Beijing Alps Point Health Technologies, LLC; William T Penberthy, Ph.D. de Scribe LLC, Floride; Ilyes Baghli, MD, président de la Société algérienne de nutrition et de médecine orthomoléculaire (SANMO); Drs. Mignonne Mary et Charles Mary Jr, tous deux de la Remedy Room, Nouvelle-Orléans; Dr. Selvy Rengasamy, président de SAHAMM, Malaisie. Moi, Richard Cheng, M.D., Ph.D. du Cheng Integrative Health Center de Caroline du Sud, président de Cheng Health Consulting Services de Shanghai et conseiller principal de l’Association médicale de ShenZhen et de l’hôpital central de ShenZhen BaoAn, qui ai initié et coordonné cette conférence. Il était prévu la présence du Dr Thomas Levy, cardiologue certifié par le conseil d’administration et auteur prolifique de renommée mondiale de la Floride, Dr Andrew Saul, rédacteur en chef du service de nouvelles en médecine orthomoléculaire, Dr Hyoongjoo Shin de Daegu Corée et Dr Federica Spurio d’Italie mais ils n’ont pas pu assister à la conférence.

  • 569
    Partages